Côte d’Ivoire: Guillaume Soro lâché, l'ex-chef rebelle de plus en plus isolé

Côte d’Ivoire: Guillaume Soro lâché, l'ex-chef rebelle de plus en plus isolé
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 17 janvier 2021 à 11:46 | mis à jour le 17 janvier 2021 à 11:46

Guillaume Soro lâché par un autre de ses proches. Son mouvement politique Générations et peuples solidaires (GPS) a enregistré une nouvelle défection après le départ d'Alphonse Soro.

Guillaume Soro lâché par un autre de ses proches

L’ancien chef du Parlement ivoirien qui nourrit des ambitions présidentielles a perdu, samedi, le soutien du mouvement dénommé Force démocratique de Côte d’Ivoire (FDCI) et de sa présidente Thérèse Niederberger Ouattara.

Mme Niderberger Ouattara a annoncé à l'issue d'une réunion de son mouvement politique « la rupture de toute collaboration avec le GPS (de Guillaume Soro) et de se consacrer sur l'implantation et l’avenir politique de son parti ».

Selon elle, son mouvement met fin à toute participation aux activités de la plateforme GPS et des partis de l’opposition en Côte d’Ivoire.

Un peu plus tôt dans la journée du samedi 16 janvier, Alphonse Soro, un autre soutien de taille de l’ancien chef de la rébellion des Forces nouvelles, lâchait Guillaume Soro pour déposer ses valises au RHDP du président Alassane Ouattara.

« L’ANC donne mandat à son président afin d’entreprendre toutes les discussions nécessaires en vue d’une alliance avec le RHDP pour la construction d’une grande famille politique autour du président Alassane Ouattara », a déclaré l’ ANC d'Alphonse Soro lors d'un point de presse.

Ces défections sont certes un coup dur pour Guillaume Soro à la veille des élections législatives du 6 mars 2021, mais le chef de file des Soroïstes, ne semble pas ébranlé.


« Restez sereins ! C'est l'hiver ! L'arbre se dégarnira. Et puis viendra le printemps. Et l'arbre verdira », a réagi Guillaume Soro sur sa page Facebook.

Avant Alphonse Soro et Thérèse Ouattara, Soro Kanigui et Méité Sindou avaient déjà rallié le RHDP. Guillaume Soro lâché encore une fois.






Articles les plus lus