Salles de garde: Les sages-femmes interdites de regarder NOVELAS TV

salles de garde - Aka Aouélé en guerre contre les sages-femmes qui regardent NOVELAS TV
Par Eugène SAHI
Publié le 18 janvier 2021 à 17:32 | mis à jour le 18 janvier 2021 à 17:58

Plus de postes de télévision dans les salles de garde au sein des établissements sanitaires en Côte d'Ivoire, ainsi en a décidé le Ministre ivoirien de la santé et de l’Hygiène publique dans une note de service du 15 janvier 2021 adressée aux D.R, DD et Directeurs d'hôpitaux.

Santé: La Côte d'Ivoire interdit les postes téléviseurs dans les salles de garde

Selon le Ministre Aka Aouélé, cette décision résulte de plusieurs constats, à savoir un “niveau élevé de la mortalité maternelle, néonatale et infantile liée à l’insuffisance de la qualité des soins, d’une part, et une dégradation de la qualité des services dans les établissement sanitaires et plus particulièrement dans les maternités”, d’autre part.

La dégradation de la qualité des services, à en croire la tutelle, se traduit par un “mauvais accueil, prestataire occupée à regarder la télévision (NOVELAS), prestataire absent au poste de garde et le retard dans la référence des clientes", souligne la note d’information.

Les postes TV au préau et non en salle de garde

“Cette situation serait en partie due à la présence de postes de télévision dans les salles de gardes. Face à cette situation, j’invite MM. les Directeurs régionaux, Départementaux, les Directeurs des hôpitaux, à supprimer les postes de télévisions dans les salles de garde des établissements sanitaires”, fait savoir le ministre de la Santé par le truchement de M. Joseph Acka, son directeur de cabinet.

Lequel ajoute que les postes téléviseurs sont plutot réservés à la sensibilisation et leur emplacement recommandé est le préau”, précise les autorités sanitaires ivoiriennes. Lesquelles ont formellement instruit les services compétents notamment la Direction générale de la Santé, à tout mettre en œuvre pour l’application et le suivi de cette décision.


Notons que c'est en 1977 que fut créée une Ecole Nationale d'infirmiers, infirmières et sagesfemmes diplômés d'état. (Décret n° 77-12 du 05 janvier 1977). En 1991, cette école est devenue un établissement public à caractère administratif dénommé Institut National...de Formation des Agents de Santé (INFAS). (Décret n° 91-655 du 9 octobre 1991). Cet institut est chargé, dans le cadre de la politique nationale socio-sanitaire, d'assurer la fornlation et le perfectionnement des agents de Santé (infirmiers, sages-femmes, agents techniques de Santé, infirmiers spécialistes, sages-femmes spécialistes, agents supérieurs de Santé).






Articles les plus lus