Situation sécuritaire : Comment Hamed Bakayoko a séduit Ouattara

Situation sécuritaire : Comment Hamed Bakayoko a séduit Ouattara
Par K. Richard Kouassi
Publié le 21 janvier 2021 à 17:00 | mis à jour le 21 janvier 2021 à 17:31

Nommé à la tête du gouvernement en remplacement de feu Amadou Gon Coulibaly, Hamed Bakayoko est en passe de convaincre Alassane Ouattara sur sa capacité à conduire les affaires du pays. En effet, le président ivoirien a félicité le Premier ministre pour l'amélioration de l'environnement sécuritaire dans le pays. C'était le jeudi 21 janvier 2021 au cours d'une rencontre du Conseil national de sécurité (CNS).

Alassane Ouattara félicite Hamed Bakayoko

"À la suite de l’analyse de la situation sécuritaire de l’année 2020, par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le Conseil national de sécurité a noté, avec satisfaction, une amélioration continue de la situation sécuritaire depuis 2012", peut-on lire dans le communiqué du CNS. Pour l'organe placé sous la tutelle d'Alassane Ouattara, cette amélioration de l’environnement sécuritaire résulte des importants moyens engagés par le gouvernement, conformément à la loi de Programmation militaire 2016-2020 et à la loi de Programmation des Forces de sécurité intérieure 2016-2020, au profit des armées, de la gendarmerie et de la police, qui sont plus professionnelles et mieux équipées.

Par ailleurs, le Conseil national de sécurité reconnait que l'amélioration de la situation sécuritaire est également le résultat d'opérations de sécurisation, menées régulièrement par l’ensemble des Forces de défense et de sécurité, sur l’ensemble du territoire. "À cet égard, le président de la République a félicité le Premier ministre, ministre de la Défense, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité ainsi que les grands commandements pour les importants résultats obtenus. Il les a exhortés à finaliser les travaux en cours afin de doter notre pays de nouvelles lois de programmation militaire et de sécurité intérieure pour la période 2021-2025", a renseigné la note.


Pour rappel, quand Hamed Bakayoko est nommé ministre de la Défense, en juillet 2017, entre autres mesures, il initie un vaste programme de départs volontaires au sein de l'armée ivoirienne afin d'inverser la pyramide des grades. À la mort d'Amadou Gon Coulibaly le 8 juillet 2020, Alassane Ouattara porte son choix sur le député de Séguéla pour remplacer son fidèle compagnon à la Primature.






Articles les plus lus