Passe d'arme entre Guillaume Soro et Macron autour de Lobognon

Guillaume Soro à Macron : « La liberté d’un Ivoirien ne vaut pas celle d’un Russe ? »
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 03 février 2021 à 18:43 | mis à jour le 03 février 2021 à 18:57

Déclaré persona non grata en France, Guillaume Soro ne manque aucune occasion pour envoyer des piques à Emmanuel Macron. Le message de soutien du président français à l'opposant russe, Alexeï Navalny, n'a pas échappé à l'ancien chef rebelle ivoirien, qui se plaint du silence autour de la détention de son compagnon de GPS, Alain Lobognon, par le régime d'Abidjan.

Guillaume Soro interroge Emmanuel Macron : « La liberté d’un Ivoirien ne vaut-elle pas celle d’un Russe ? »

Alain Lobognon a été appréhendé, le 23 décembre 2019, dans la foulée du retour manqué de Guillaume Soro à Abidjan. Et depuis, le Député de Fresco croupit à la prison d'Agboville, après avoir transité à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca) et la maison d'arrêt de Grand-Bassam.

Toutes les tractations politico-diplomatiques pour la mise en liberté de l'ancien ministre des Sports ont jusque-là buté sur l'intransigeance des autorités ivoiriennes. En dépit de l'interpellation directe du locataire de l'Élysée par Amira Lobognon, l'épouse du parlementaire, sa situation judiciaire n'a pas évolué d'un iota.

Et pourtant, le Président Macron a réagi à la condamnation de l'opposant russe, Alexeï Navalny, à travers un tweet. « La condamnation d'Alexeï @Navalny est inacceptable. Un désaccord politique n'est jamais un crime. Nous appelons à sa libération immédiate. Le respect des droits humains comme celui de la liberté démocratique ne sont pas négociables. »

Il n'en fallait pas plus pour susciter une vive réaction de la part de Guillaume Soro qui voit d'un mauvais oeil la détention prolongée de son compagnon de Générations et peuples solidaires (GPS), dans l'indifférence des autorités françaises.

L'ancien Président de l'Assemblée nationale a donc apporté la réplique au tweet du Patron de LREM. « M. Emmanuel Macron, dans l’une de vos anciennes colonies, la Côte d'Ivoire, croupit un député du nom d'Alain Lobognon que vous connaissez et dont l’épouse @RaptorCiv (Amira Lobognon, Ndlr) est Française! » a lancé l'ancien patron des Forces nouvelles (FN, ex-rébellion).


Puis, il ajoute : « C’est curieux! Ou bien selon vous la liberté d’un Ivoirien ne vaut pas celle d’un Russe! #IvorianfreedomMatters! »

À noter que les autorités ivoiriennes ont saisi le Quai d'Orsay d'un mandat d'arrêt international émis contre Soro Kigbafori Guillaume et trois de ses proches.






Articles les plus lus