RDC: L'ambassadeur d'Italie tué dans une attaque armée

Luca Attanasio, ambassadeur de l' Italie en RDC a été  tué ce lundi
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 22 février 2021 à 17:17 | mis à jour le 22 février 2021 à 17:18

En République démocratique du Congo (RDC), l’ambassadeur italien Luca Attanasio a été tué par balles ce lundi lors d'une attaque armée qui a visé un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) pendant une visite près de Goma, dans l'est du pays.

RDC: En voyage avec un convoi des Nations unies, l'ambassadeur d' Italie tué dans une attaque armée

En visite près de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), l’ambassadeur Luca Attanasio a trouvé la mort pendant l’attaque d’un convoi humanitaire du Programme alimentaire mondial (PAM). L’ambassadeur italien, 43 ans, en poste à Kinshasa depuis 2018, a succombé à ses blessures après avoir été atteint par balle à l’abdomen.

«C'est avec une profonde tristesse que le ministère des Affaires étrangères confirme la mort, aujourd'hui à Goma, de l'ambassadeur d'Italie en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, et d'un militaire», indique un communiqué qui précise que l’officiel italien voyageait en voiture «dans un convoi de la Monusco», la mission des Casques bleus qui est présente en RDC depuis une vingtaine d’années.

Outre le diplomate italien, deux autres personnes, son garde du corps et son chauffeur Mustapha Milambo; tous de nationalité congolaise, ont été mortellement atteints lors de cette attaque. Du côté des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), on annonce qu’une opération de ratissage a été lancée pour en rechercher les auteurs.

« Les Forces armées congolaises ratissent pour savoir qui sont les assaillants», a indiqué le porte-parole de l’ armée congolaise. Plus d’une soixantaine de groupes armés coexistent actuellement à l’est du pays, dans cette province du Nord-Kivu. Depuis près de 25 ans, ces groupes armés rivaux se livrent à une bataille sans merci pour le contrôle des richesses et du sous-sol.


Cette région abrite le Parc national des Virunga, joyau naturel, touristique et menacé, qui est aussi le théâtre des conflits dans cette région du Nord-Kivu. Créé en 1925, le parc national des Virunga, est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Cette réserve s'étend sur 7 769 km², de Goma (chef-lieu de province) jusqu'au territoire de Béni, entre montagnes et forêts.






Articles les plus lus