Yopougon: Michel Gbagbo livre un important message de son père

Michel Gbagbo, candidat de l'opposition à Yopougon
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 01 mars 2021 à 14:27 | mis à jour le 01 mars 2021 à 14:27

Michel Gbagbo, candidat de l’opposition aux élections législatives du samedi 6 mars 2021 à Yopougon, a passé, samedi, un important message de son père Laurent Gbagbo aux populations.

Législatives 2021: À Yopougon, Michel Gbagbo et ses colistiers préparent la défaite du RHDP

Pour Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, l'opposition ivoirienne doit remporter les élections législatives à venir, devant les candidats du président Alassane Ouattara et de la majorité présidentielle, le RHDP. Une mission que Michel Gbagbo et ses colistiers de la liste commune PDCI-EDS, entendent réussir dans la commune de Yopougon.

« Il faut que la victoire soit éclatante et écrasante pour qu’on sache qu’ici à Yopougon, deux grandes personnalités, les présidents Bédié et Laurent Gbagbo, sont ensemble. Que leurs enfants marchent ensemble, mains dans les mains », a déclaré Dr Euphrasie N’guessan. La membre du bureau politique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA), a exhorté les militants de l’opposition à se ruer massivement, tôt le matin du samedi 6 mars 2021, vers les bureaux de vote.

« On ne va pas se dire que comme c’est PDCI et FPI-GOR, alors c’est cuit. Il faut se lever très tôt le matin et aller voter. Allez retirer vos cartes d’ électeurs au groupe scolaire la Libellule. Si tous n’avez pas eu le temps, vous pouvez voter avec vos cartes nationales d’identité. Vous pouvez voter avec votre attestation, votre permis de conduire ou votre attestation d’identité », a-t-elle exhorté.

Avant Euphrasie N’guessan, Michel Gbagbo, le candidat de l’aile dure du Front populaire ivoirien (FPI), détenteur d’un message de son père Laurent Gbagbo, a exhorté les populations à sortir massivement, le jour du scrutin afin de « reprendre le pouvoir pour le redonner à qui de droit ».


« Pendant que j’étais dans les liens de la détention, nous avons joué en défense et maintenant que je suis sorti, nous allons jouer en attaque. Et l’attaque, c'est la conquête du pouvoir par les élections », a déclaré Michel Gbagbo dont le père Laurent Gbagbo, en liberté conditionnelle à Bruxelles, a été acquitté en 2019 des lourdes charges de crimes de guerre et crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI).






Articles les plus lus