Adama Bictogo: "Il n'y a pas un enfant qui aime plus Agboville que moi"

A Agboville, Adama Bictogo apelle au rassemblement:
Par Eugène SAHI
Publié le 05 mars 2021 à 18:32 | mis à jour le 05 mars 2021 à 18:52

Adama Bictogo, le directeur exécutif du RHDP, candidat à sa propre succession dans la circonscription électorale d’Agboville commune, appelle les populations au vivre ensemble.

A Agboville, Adama Bictogo apelle au rassemblement: "Nous sommes tous d’une même famille"

« Ces élections du 6 mars 2021, élections que nous voulons apaisées parce qu’il s’agit de la Côte d’Ivoire », a-t-il déclaré, lors du meeting de clôture de sa campagne, qui s’est tenu, jeudi 4 mars 2021, à la place Henri Konan Bédié d’Agboville.

Le patron du groupe SNEDAI rempile pour répondre aux aspirations des populations. « Je voudrais remercier toutes les populations qui m’ont attendu longtemps, parfois, jusqu’à 4h du matin pendant ces tournées dans les 19 villages et 25 quartiers d’Agboville. Ma fonction de directeur exécutif du RHDP, m’a amené pendant ces 10 jours de précampagne et de campagne, à aller soutenir certains candidats parce qu’il y va de mon rôle. Ma mission est d’accompagner tous les candidats rhdp où qu’ils se trouvent », se réjouit Adama Bictogo.

L'ancien ministre de l'intégration africaine a appelé les militants du parti présidentiel, à la solidarité et à la discipline. Poursuivant, il s’est urgé contre l’attitude de certains de ses adversaires politiques.

« Peut-être que je ne parle pas l’Abbey comme certains. Mais, il n’y a pas plus Abbey que moi, il n’y a pas un enfant qui aime plus Agboville que moi. Ma vie est à Agboville…Tout ce que, nous vous demandons, c’est de nous renouveler votre confiance le 06 mars. Si vous voulez nous aider mon frère Dimba et moi, c’est de voter pour le duo Bictogo Adama et Anne Marie Abou pour le développement d’Agboville », avait confié Adama Bictogo, lundi 1er mars 2021, lors de son meeting au quartier-village d’Obodjého d’Agboville.

« Chers parents, je viens à vous parce que c’est un devoir. Je viens à vous parce que c’est ma terre natale. Je viens à vous parce que, durant ma tendre enfance, mes parents m’ont toujours montré que la dimension humaine est plus importante que toute autre considération. Et ici, à Agboville, je veux que vous soyez dans cette disposition d’esprit. Les grands hommes appartiennent au monde et les petites gens aux petites localités. Oui, j’appartiens au monde. J’appartiens à l’Afrique. J’appartiens à la sous-région. J’appartiens à la Côte d’Ivoire parce qu’autour de moi, il n’y a que les Ivoiriens. Ce qui compte pour moi, c’est l’Ivoirien, c’est la Côte d’Ivoire », s’est-il vanté.

Et de préciser: « Je veux simplement qu’à Agboville, la raison, l’amour, la justice et l’honnêteté nous habitent…Nous sommes tous d’une même famille ».

« Chères populations, militants et sympathisants du RHDP, je veux qu’avec vous on gagne ce combat, cette élection. Je veux qu’avec vous, on relève ce défi. Alors, le 6 mars, sortez massivement voter Bictogo Adama pour poursuivre le changement qui est opéré en ce moment à Agboville », a-t-il appelé.

Agboville: Adama Bictogo coincé par Esther Fleur Aké N'Gbo

Candidat à sa propre succession dans la circonscription électorale d’Agboville-commune, Adama Bictogo peut compter sur le soutien de la mutuelle des chefs de village.

Mais la bataille s'annonce rude entre Adama Bictogo du RHDP et la jeune Fleur Aké M’bo, la candidate de l’alliance entre le Front populaire ivoirien (FPI) de Laurent Gbagbo et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) de l’ancien président Henri Konan Bédié.

Candidat malheureux aux dernières élections municipales dans la même circonscription électorale, ce cadre local du Rassemblement des républicains, avait estimé que sa défaite à la mairie était due à un dysfonctionnement interne au sein de sa formation politique à Agboville.

Adama Bictogo, président du comité d’organisation du congrès 2020 du RHDP, est l'un des fers de lance d'Alassane Ouattara.


Bictogo a été de tous les combats politiques de Ouattara depuis 1994, avant que leurs relations ne prennent un coup de froid en 2012, quand il fut congédié du gouvernement à la suite du scandale du détournement des indemnisations des victimes du Probo Koala.

Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), parti dirigé par le président Alassane Ouattara, compte consolider sa majorité à l'Assemblée nationale au soir des élections législatives du 6 mars 2021.

« Sachez que vous êtes les représentants, les ambassadeurs et même des soldats en mission pour le compte du Président Alassane Ouattara. Vous avez pour mission de confirmer les résultats du scrutin présidentiel qui a donné le candidat du RHDP largement, clairement et incontestablement victorieux », a instruit Adama Bictogo à l'endroit des candidats du parti au pouvoir, fin février.

« Votre objectif est donc de consolider la majorité que nous construisons au Parlement depuis l’accession du Président Alassane Ouattara à la magistrature suprême », a poursuivi le député sortant de la circonscription d’Agboville, avant d’appeler ses lieutenants à être des conquérants sur le terrain.

Tizié T.

Correspondant régional






Articles les plus lus