Hausse salariale: Mamadou Koulibaly contredit le regime Ouattara

Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale de Côte-d’Ivoire de 2000-2011

Mamadou Koulibaly n'en a pas fini avec le régime Ouattara. Après l’annonce de l’augmentation salariale des députés, le leader de Liberté Démocratie pour la République a insinué que le Chef de l'État ivoirien cherchait à corrompre les députés.

Mamadou Koulibaly critique la générosité de Ouattara envers les députés

La masse salariale de l’Assemblée nationale ivoirienne vient de connaitre une forte augmentation. Les parlementaires ivoiriens ont en effet obtenu un relèvement de salaire de la part du Gouvernement. Ils toucheront dès fin janvier 500 000 FCFA de plus sur leur salaire. Toutefois, cet aménagement accordé aux députés ne fait pas l’unanimité. Pour l’opposition, cette « augmentation faramineuse » renferme bien de secrets d’autant plus qu’elle a été obtenue en discrétion.

Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale de Côte-d’Ivoire de 2000-2011, sous la gouvernance de Laurent Gbagbo, ne pouvait faire l'impasse sur le sujet. Le président de Liberté Démocratie pour la République (Lider) estime que cette augmentation est une manoeuvre du président pour s'acheter le soutien du Parlement. Pour lui Alassane Ouattara cherche à corrompre les députés ivoiriens pour faire passer le budget 2018.

« Un PR élu sous la bannière RHDP, mais qui, pour faire adopter son budget, paye des dessous de table aux députés du Parlement dans lequel sa coalition a quasiment l’unanimité, n’est pas seulement un PR corrupteur, il est en plus et surtout un PR impopulaire », a écrit Mamadou Koulibaly sur sa page twitter.

Il convient de rappeler que le Président de Lider a annoncé qu’il sera à la Présidentielle de 2020. Il est la troisième personnalité politique, après les anciens ministres Mabri Toikeusse et Gnamien Konan, dont la candidature est officiellement annoncée pour le scrutin prévu dans deux ans.