CIV : Augmentation salariale des députés, Alain Lobognon réagit

Alain Lobognon, député de Fresco se prononce l' augmentation salariale
Par Timothée Jean
Publié le 18 janvier 2018 à 18:08 | mis à jour le 18 janvier 2018 à 18:08

Alain Lobognon‏, ami personnel du Président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, s’est prononcé sur l’annonce concernant l’ augmentation salariale des députés. Le cadre des Forces nouvelles n’est pas allé de main morte dans son démenti de cette affaire.

Alain Lobougon dément l’ augmentation salariale des députés

De récentes informations rapportaient une augmentation des salaires des deputés ivoiriens après tractation avec le Gouvernement. Ils devront toucher 500 000 FCFA de plus sur leurs bulletins de salaire, et ce, dès fin janvier 2018. Leur nouveau salaire serait donc de 2,65 millions de francs CFA par mois. Une offre plutôt généreuse de la part du Président Alassane Ouattara en ces temps de vaches maigres.

Les parlementaires ivoiriens auraient obtenu cette bonification en décembre dernier lorsque le gouvernement leur a soumis le budget 2018 pour adoption. Les élus de la Nation ont refusé d’approuver le projet tant que l’augmentation de leur salaire n’était pas actée. C'est du moins ce qui revenait dans l'actualité. Le Gouvernement qui n’a pas donné de réponses claires à la "mutinerie des députés", a affirmé que ce n’était pas encore le moment.

Cette nouvelle a attiré une telle attention que les langues semblent sur le point de se délier. Si certains députés ont affirmé qu’ils n’étaient pas au courant d’une telle augmentation de leurs salaires, d’autres restent optimistes.

Alain Lobognon a tenu à apporter des précisions sur le sujet. « Aucun vote n’a eu lieu au Parlement pour parler d’augmentation de salaire des Députés en Côte d’Ivoire », a-t-il écrit sur sa page Facebook officielle.


Pour l’ancien ministre ivoirien de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, cette affaire n’est rien d’autre que des rumeurs. Toutefois, le Gouvernement, jusqu’ici, n’a publié aucune déclaration officielle sur le sujet. Les députés devront encore patienter jusqu’à la fin du mois pour savoir si leur de salaire a été augmenté ou pas.



Facebook
Twitter
email
tel