CIV: Soro Guillaume de nouveau en France, les raisons

Soro Guillaume va prendre part à la réunion du bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF)

Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Soro Guillaume séjourne actuellement en France où il a échappé en 2015 à une demande d’amener. Cette visite sonne comme une baisse de tension définitive entre la Justice française et le PAN.

Soro Guillaume consolide ses liens avec la France

Les relations entre les officiels Français et le Président de l’Assemblée nationale (PAN) sont à nouveau au beau fixe. L’affaire des écoutes téléphoniques, la plainte du Franco-Ivoirien Michel Gbagbo, le mandat d’amener de la Justice française, la découverte de cache d'armes chez Soul to Soul… tous ces ennuis judiciaires du PAN semblent relégués aux oubliettes de l’histoire. Après son entrevue secrète avec le Chef de l’État Alassane Ouattara, les tensions et intimidations autour de l’ex-chef de la rébellion ont relativement baissé.

Pour marquer la fin définitive de ces tensions qui ont défrayé la chronique, Guillaume Soro s’est une nouvelle fois rendu en France. Il faut dire que, depuis la fameuse tentative d’interpellation par la justice française, le PAN a plusieurs fois effectué des visites dans l'Hexagone.

En juillet 2017, le vice-président du Rassemblement des républicains (RDR) était au premier rang du premier congrès du parti d'Emmanuel Macron. Une cérémonie qui s'est déroulée à la Porte de la Villette à Paris.

Le chef du Parlement ivoirien est ce jour dans la capitale parisienne pour prendre part à la réunion du bureau de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). Il faut rappeler que Guillaume Soro est le premier vice-président de l’APF.

En marge de cette cérémonie, il a été reçu en audience par son homologue français, François de Rugy. Si l’on ignore le détail de ces échanges, il est clair que cette visite de courtoisie vise à renforcer les liens de fraternité entre le parlement ivoirien incarné par son président et celui de la France.