Côte d’Ivoire: Cissé Bacongo appelle toujours le RDR et FPI à l'union

Cissé Bacongo en meeting souhaite le retour du FPI

Cissé Bacongo, cadre du Rassemblement Des républicains (RDR), souhaite une nouvelle alliance FPI - RDR. Après son meeting à Koumassi, il a poursuivi son chemin avec sa petite idée à Marcory ce week-end en appelant à l’union des deux partis.

Cissé Bacongo manoeuvre pour une alliance FPI-RDR

Sur le point de perdre son partenaire, le PDCI RDA, le RDR se cherche un nouvel allié. Cissé Bacongo aimerait que le nouvel allié soit le FPI de Laurent Gbagbo, présentement enfermé à La Haye pour de supposés "Crimes contre l'humanité". Conscient du poids du parti fondé par Laurent Gbagbo dans la vie politique ivoirienne, ce cadre semble penser que le FPI est le bon partenaire des républicains pour couper l'herbe sous les pieds du parti d'Henri Konan Bédié.

Durant le meeting de Marcory, il a invité une fois de plus les partisans de son parti "à faire preuve d’humilité pour tendre la main" à leurs "frères du FPI". Dans ce discours chargé d’esprit de fair-play, le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative n’a pas manqué de se prononcer sur le sort des partisans FPI encore exilés. Cissé Bacongo a évoqué la manière dont ceux qui sont rentrés ont été bien accueillis, avant d’inviter les personnes encore en exile à regagner la nation.

Si ce discours est salutaire, l'analyse que fait M. Cissé Bacongo de la situation des cadres du FPI revenus au pays laisse interrogatif. Pendant le meeting de Koumassi tenu au lendemain de la visite du Premier ministre Affi N’guessan à Bédié, le conseiller du président Alassane Ouattara avait, sous un air ironique, souhaité la bienvenue au président du FPI (modéré) au RHDP.

Sous le même air, l'orateur du jour a invité le conservateur du FPI, M Aboudramane Sangaré, à rejoindre la famille. Après la manière ironique "à l’amuse-gueule narquoise", Mr Cissé Bacongo veut ajouter du sérieux à son propos. Cependant, l’histoire de la politique ivoirienne enseigne énormément sur les deux partis. De ce fait, la réconciliation pourrait être envisageable, mais évoquer une union FPI-RDR est une couleuvre à avaler.

Iyad Ag Ghali revendique l'attentat contre les soldats français

Iyad Ag Ghali revendique l'attentat contre les soldats français

11:19

Le GSIM, du jihadiste Iyad Ag Ghali, a revendiqué ce vendredi, l'explosion de la mine artisanale […]

10:37
Dialogue suspendu, les deux camps ne s’accordent pas

Dialogue suspendu, les deux camps ne s’accordent pas

La crise au Togo est visiblement loin de son épilogue. Le dialogue politique entamé entre pouvoir […]

10:26
Elections sénatoriales, les candidats pas pressés de s'inscrire

Elections sénatoriales, les candidats pas pressés de s'inscrire

C'est à un véritable désert que l'on a assisté ce vendredi, premier jour de dépôt des […]

19:59
Idriss Déby offre la grâce présidentielle à 295 prisonniers

Idriss Déby offre la grâce présidentielle à 295 prisonniers

Au Tchad, le président Idriss Déby a usé du pouvoir que lui confère la Constitution pour gracier […]

19:47
5 réfugiés congolais tués par la police rwandaise dans un camp

5 réfugiés congolais tués par la police rwandaise dans un camp

Ce vendredi, la police rwandaise a annoncé la mort de 5 réfugiés congolais lors d'une […]

+