CIV: Sécurité renforcée autour du marche de gros de Bouaké

La sécurité renforcée autour du marche de gros de Bouaké
Par Ange Tiémoko
Publié le 17 avril 2018 à 20:02 | mis à jour le 17 avril 2018 à 20:02

Le corps préfectoral de Bouaké (Centre, deuxième plus grande ville de la Côte d’Ivoire) a institué mardi "des mesures urgentes de sécurisation du marche de gros" de cette localité, dont "des cartes d’accès" au site, théâtre ces dernières semaines de plusieurs braquages, après une réunion avec les commerçants.

Plusieurs braquages ont été enregistrés recemment au marche de gros de Bouaké

"Face à la récurrence des braquages au marche de gros, nous avons pris des mesures urgentes avec l’accord des commerçants, afin de renforcer la sécurité du site", a indiqué le secrétaire général 1 de préfecture, Vakaba Koné, joint au téléphone par ALERTE INFO.

"Nous avons décidé de recenser tous les opérateurs du marche de gros", a déclaré M. Koné, insistant sur le fait que "toutes les entrées et sorties des lieux seront organisées", après une sensibilisation des acteurs.

Samedi, environ 14 millions de FCFA ont été emportés près de ce marché, par deux individus à moto, armés de Kalachnikovs.

Fin février, une personne avait été tuée et 12 autres blessées, lors d’un braquage dans ce même marché de cette ville.

Les individus armés avaient emporté la somme de 20 millions FCFA d’un opérateur économique qui venait d'effectuer un retrait dans une banque.

"Ces deux derniers mois, les bandits ont emporté la somme de 84 millions FCFA dans des braquages, ici au marché de gros", s’est offusqué le président des commerçants, Lassana Traoré, au sortir de la rencontre avec le corps préfectoral.

Ces évênements ont créé une psychose dans la ville, poussant les autorités à prendre des mesures sécuritaires.

"Désormais, tout le périmètre du marché sera surveillé 24h/24, à l’intérieur comme à l’extérieur par la police, la gendarmerie, et le Centre de commandement des décisions opérationnelles (CCDO, unité d’élite de la police ivoirienne)", a fait savoir à ALERTE INFO le secrétaire général 1 de préfecture.



Articles les plus lus
03
La lettre de Poy : les Chroniques politiques et dossiers
Lutte contre la pauvreté: le gouvernement Gon Coulibaly pris au piège
04