Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, les vérités crues d'Adama Bictogo

Adama Bictogo sans détours

Pour Adama Bictogo, le RDR aura bel et bien un candidat à la présidentielle de 2020. Cette position de ce cadre du parti présidentiel tranche avec celle de l'allié PDCI.

Adama Bictogo annonce une candidature RDR en 2020

C'est actuellement le bras de fer au sein du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RDHP) à propos de l'alternance 2020. Alors que le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, insiste pour faire d'un militant actif de son parti le candidat de la coalition au pouvoir, c'est plutôt une mélodie discordante qui résonne du côté de la rue Lepic, le siège du Rassemblement des républicains (RDR).

En visite en France, le 20 avril dernier, le président Alassane Ouattara avait indiqué que chaque parti était libre de présenter un candidat, et par la suite, "le meilleur profil" sera retenu pour être le candidat de la coalition.

Même son de cloche pour Adama Bictogo. Lors d'un meeting dans la commune populaire d'Adjamé, le député RDR d'Agboville a été on ne peut plus formel devant les militants de son parti. « Nous le RDR à l’intérieur du RHDP, on va proposer un candidat, soyez rassurés », a-t-il déclaré, avant d'ajouter : « Lorsqu’il s’agira de choisir le meilleur candidat, je reste convaincu que notre proposition va rencontrer l’assentiment de nos alliés (du) RHDP. »

En conférence de presse, ce mercredi, en prélude au congrès extraordinaire du parti, le patron de Snedai a réaffirmé sa fidélité au président Alassane Ouattara : « Il n’y a qu’en Alassane Ouattara seul que nous croyons. Alassane Ouattara reste pour nous le catalyseur de toutes nos ambitions. Il est un symbole, et en tant que symbole, le choix d’Alassane Ouattara sera le choix de la base. »

Notons par ailleurs que le cas Guillaume Soro constitue un véritable casse-tête chinois au sein du parti du président Ouattara. Après avoir boycotté le 3e congrès ordinaire du parti en septembre 2017, le président de l'Assemblée nationale est annoncée au congrès extraordinaire de ce 5 mai 2018. Vice-président du RDR, chargé de la région du Tchologo, le PAN entend défendre son opinion à propos du parti unifié lors de ses assises.

Tout en confirmant que « Guillaume Soro n’a jamais été empêché de participer à un congrès ou à une réunion du RDR. Il a déjà annoncé sa participation au congrès extraordinaire », Adama Bictogo indique toutefois que la seule boussole de leur parti reste le président d'honneur du parti, le Docteur Alassane Ouattara.