La FIFA suspend toute aide financière à la Fédération ivoirienne

FIFA contre la FIFI
Par Ange Tiémoko
Publié le 18 mai 2018 à 11:49 | mis à jour le 18 mai 2018 à 11:49

La Fédération internationale de football association (FIFA) a annoncé ‘‘la suspension de tout nouveau paiement ou virement en faveur de la Fédération ivoirienne de football (FIF)’’ qui a ‘‘refusé’’ lundi, un audit de ses comptes par les émissaires du cabinet Price Waterhouse Coopers (PWC).

Bras de fer entre la Fédération ivoirienne de foot et la FIFA

Afin de protéger les fonds alloués par la FIFA, comme le prévoit l’article 17, alinéa 2 du règlement Forward, la FIFA suspend tout nouveau paiement ou virement en faveur de la FIF’’, indique la note signée de la directrice de la division Associations membres, Joyce Cook.

Dans le cadre un audit judiciaire des comptes de la FIF, une délégation de la FIFA devait séjourner en Côte d’Ivoire, du 14 au 25 mai 2018, mais ces émissaires ont dû écourter leur mission, après une brève rencontre lundi, avec les responsables de l'instance mondiale du foot.

La FIF leur aurait brandi des documents relatifs à son préalable dans lesquels son comité exécutif demande à la FIFA, des éclaircissements sur les fondements et la pertinence de cet audit juridique, avant de se mettre à leur disposition.

La fédération ivoirienne de football a même précisé que, pour les fonds antérieurs, elle a déjà fait l’objet de deux audits commandités par l’instance mondiale du football en juillet 2016 et tout récemment en avril 2018, par le même cabinet PWC.

‘‘Ne pas respecter une décision de la commission d’audit et de conformité et ne pas coopérer avec son administration est considéré comme une violation des statuts de l’instance mondiale et susceptible d’entraîner des sanctions contre la FIF et contre les officiels’’, a rappelé la FIFA aux dirigeants du football ivoirien.


Par conséquent, la division Associations membres demande aux responsables de la FIF d’accorder aux auditeurs du cabinet PWC, le droit d’accéder à leurs locaux et à tous les documents précédemment requis.




Articles les plus lus