Côte d’Ivoire: Le Synepplaci annonce une grève le 4 juin

Oumar Camara, SG du Synepplaci annonce une grève

Le secrétaire général du Syndicat national des enseignants et du personnel du privé laïc de Côte d’Ivoire (Synepplaci, principal syndicat), Oumar Camara, a annoncé samedi à Abidjan, une grève le 4 juin, pour réclamer le règlement des 4 mois spéciale d’évaluation et du stock des arriérés de salaires, face à la presse.

Le Synepplaci mécontent, annonce un sit in devant les ministères de lEducation, l'Emploi et les Finances

"Le Syndicat national des enseignants annonce une grève à partir du lundi 4 juin", a averti M. Camara, précisant qu’un "sit-in" sera organisé devant les ministères concernés.

Les personnels enseignants et administratifs du privé laïc de Côte d’Ivoire réclament de meilleures conditions de vie et de travail, notamment la prise d’un arrêté ministériel portant revalorisation de leurs salaires par les fondateurs d’écoles privées.

A la suite des revendications posées, le syndicat des enseignants avait annoncé avoir reçu un retour favorable de la part du gouvernement ivoirien, début février.

"Depuis plus de vingt ans, les personnels enseignants et administratifs du privé, n’ont reçu aucune augmentation de leur salaire", a déploré Oumar Camara.

Le secrétaire général du Synepplaci a expliqué que les autorités ivoiriennes avaient résolu et qu’il ne restait que le paiement et l’attribution de l’arrêté ministériel portant revalorisation de leurs salaires.

Le Synepplaci compte organiser un sit-in de deux jours devant les ministères de l’Emploi, de l’Education nationale et des Finances. Ministères, ayant autorisé le décaissement pour régler le quiproquo.

"Cette grève, et ce sit-in de deux jours, sera une façon pour nous dire aux autorités que leurs décisions ne sont pas appliquées" a dit M. Camara.

Le syndicat des enseignants envisage entamer cette grève prévue la veille des examens de fin d’année.