CIV: Après sa rencontre avec Ouattara, Bédié renforce son commando

Henri Konan Bédié remanie le secrétariat exécutif du PDCI
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 26 mai 2018 à 09:33 | mis à jour le 26 mai 2018 à 09:34

Henri Konan Bédié n'est visiblement pas prêt à lâcher prise quant à l'alternance 2020. Au lendemain de sa rencontre avec Alassane Ouattara, le président du PDCI vient de réaménager le secrétariat exécutif de son parti.

Le président Bédié met ses hommes en ordre de bataille

Rien n'a jusque-là filtré de la rencontre à huis clos, ce jeudi 24 mai, entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. Cependant, le réaménagement du secrétariat exécutif du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) en dit long sur le contenu des échanges entre le président ivoirien et son allié du vieux parti. L'alternance 2020, la question du parti unifié, le remaniement annoncé du gouvernement, la nomination des membres du Sénat, voici autant de sujets que les deux locomotives du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) ne pouvaient d'ailleurs occulter.

Quoi qu'il en soit, « Le Sphinx de Daoukro » vient d'insuffler une nouvelle dynamique à son équipe afin d'être plus représentatif et plus efficace sur le terrain. A cet effet, aux deux anciens porte-paroles du parti, à savoir Kobenan Kouassi Adjoumani (Information et communication) et Jean-Louis Billon (chargé des études, de la prospective et de la propagande), un troisième vient de s'ajouter, en la personne de Narcisse Kouadio N’Dri.

Mais quel rôle spécifique sera-t-il concrètement confié à ce nouveau porte-parole, quand l'on sait que les deux anciens, s'empoignent et donnent quelquefois des opinions divergentes sur des sujets sensibles ?

De même, les pouvoirs de la porte-parole adjointe chargée des syndicats et ONG, Aminata N'Diaye, se sont davantage renforcés avec celui en charge des groupes sociaux-professionnels et des mouvements associatifs. L'Honorable Louis Habonouan, député de Bouaké Sous-préfecture, par ailleurs président du mouvement « Ensemble Pour Le RHDP », ancien titulaire de ce poste, s'est vu évincer du secrétariat exécutif. Quant à Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif du PDCI et homme de confiance du président Bédié, il reste à la barre.

Même si le président du parti septuagénaire justifie cette décision par « la promotion de nombreux membres du secrétariat en qualité de vice-présidents et la volonté de regrouper certaines attributions pour plus d’efficacité », il n'en demeure pas moins que le PDCI est plus que jamais déterminé à reconquérir le pouvoir d'Etat dès 2020, et ce, contre vents et marées.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Dj Arafat: Le medecin de la clinique explique tout sur sa mort