Burkina: Ouverture de la 15e édition du SIAO de Ouagadougou

SIAO à Ouagadougou
Par Yacouba Bamba
Publié le 26 octobre 2018 à 15:44 | mis à jour le 26 octobre 2018 à 15:44

La 15e édition du Salon international et de l'arisanat de Ouagadougou (SIAO) s’est ouverte vendredi matin en présence du président burkinabè Roch Kaboré et de la gouverneure générale du Canada Julie Payette, a constaté un journaliste de Afrique sur 7.

Le SIAO ouvert en présence de la gouverneure générale du Canada

Outre Roch Kaboré et Julie Payette (en visite d’Etat au Burkina), plusieurs membres du gouvernement, de l’Assemblée nationale, des personnalités civiles et administratives, ont pris part à la cérémonie d’ouverture.

Le parrain du SIAO 2018, le président de l’Assemblée nationale Alassane Balla Sakandé, lors de son allocution, a souhaité que dès la prochaine édition, une "ingratitude mémorielle" soit réparée avec l’instauration d’un prix en l’honneur de l’ancien chef de l’Etat Thomas Sankara, qui est à l’initiative du Salon, mais assassiné en 1987, quelques mois avant la première édition en février 1988.

Le ministre de l’Artisanat Harouna Kaboré a pour sa part plaidé pour la modernisation africain, sans pour autant perdre de vue le "facteur mains essentiel" de l’activité, qui peut "apporter beaucoup" à l’Afrique.

Au moins 3.500 exposants et 27 pays africains participeront à la 15e édition du SIAO 2018.

M. Kaboré a assuré que des dispositions sécuritaires adéquates sont prises, compte tenu de la situation qui prévaut au Burkina, marquée par des menaces terroristes

Tous les deux ans (en années paires) les acteurs de l’artisanat africain (artisans, acheteurs professionnels, médias, grand public) se donnent rendez-vous au parc d’exposition du SIAO.


Madagascar est le pays invité d’honneur du SIAO 2018 qui se tient sous le thème : "Artisanat africain, exigences du marché et développement technologique", et dont l’organisation est estimée à 700 millions FCFA.

En 2016, le Salon a enregistré 737 millions FCFA de recettes.