Côte d'Ivoire: Soro demande pardon au FPI et à la famille Sangaré

Guillaume Soro

Le président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro a demandé lundi à Abidjan, pardon à la famille de feu Aboudrahamane Sangaré, président par intérim du Front populaire ivoirien (FPI), décédé le 03 novembre des suite d'un cancer. lors d'un discours en présence de Simone Gbagbo.

Soro plaide pour la réconciliation en Côte d'Ivoire

"Je voudrais à l'occasion du décès d'Aboudrahamane Sangaré personnellement et publiquement vous présenter mon pardon, parce que je sais que vous avez souffert, vous avez été triste..c'était pas des situations facile a regretté M.Soro

"Pour ceux qui ont souffert et qui m'en ont voulu, pour ma gouvernance et de mes actions en tant que premier ministre, je vous demande pardon" a-t-il insisté.

Guillaume Soro était à la tête d'une forte délégation composée de plusieurs de ses collaborateurs dont Alain Lobognon, Soro Kanigui, Affoussiata Bamba Lamine,Soul To Soul venue présenter les condoléances à la famille Sangaré à son domicile.

"Je pense qu'à l'occasion de ces funérailles, il nous faut avoir la force,l'énergie et le courage de regarder l'avenir du pays, et de faire la réconciliationn, a plaidé le PAN.

Après la disparition de M. Sangaré, des leaders de plusieurs partis politiques, ainsi que des personnalités se sont rendus au domicile du défunt pour présenter leurs condoléances.

La dernière en date était une délégation de cadres du PDCI, conduite par son secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir) Maurice Guikahué, qui a apporté la "solidarité, le soutien et la compassion" du président Henri Konan Bédié à la famille biologique et politique de M. Sangaré.

Rappelons que les obsèques de M. Sangaré sont prévues le 1er décembre suivies de son inhumation à Abidjan.