Côte d’Ivoire: Elections locales, la sécurité "sera renforcée" (Sidi Touré)

Sidi Touré annonce un renforcement du dispositif sécuritaire autour de la reprise du scrutin

Le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré a affirmé lundi à Abidjan que les dispositifs seront pris pour sécuriser la reprise des élections locales annulées par la chambre administrative de la Cour suprême dans certaines localités de la Côte d’Ivoire, à l’issue d’un conseil es ministres.

Sidi Touré annonce un renforcement du dispositif sécuritaire autour de la reprise du scrutin

"Etant donné que le nombre de localité à couvrir pour ces élections est réduit, nous assurons que le dispositif de sécurisation soit renforcé", a dit M. Touré, sans donner plus de précisons sur l’effectif des forces de l’ordre.

Prévues le 16 décembre, les élections municipales et régionales seront reprises dans les communes de Port-Bouët (quartier populaire au sud d’Abidjan), Lakota (sud-ouest), de Grand Bassam (ville balnéaire à 43 Km à l’est d’Abidjan), Bingerville (banlieue abidjanaise), Rubino (sud), Boko (nord) et de l’élection dans les régions du Lôh Djiboua (sud-ouest) et du Guemon (ouest).

Selon un bilan du gouvernement, cinq personnes ont été tuées à Abidjan et dans des localités à l'intérieur du pays et d'autres blessées, dans les violences qui ont émaillé les élections couplées-municipales et régionales du 13 octobre.

Au cours des élections locales qui se sont tenues le 13 octobre dernier, le gouvernement ivoirien avait déployé "30.000 forces de sécurité" sur l'ensemble du territoire.