Côte d’Ivoire: Adjoumani annonce son départ du PDCI pour bientôt

Adjoumani bientôt définitivement au RHDP

Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, chef de file des frondeurs au sein du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié au pouvoir), a affirmé mardi qu’il ne sera "plus militant" de son parti, après le congrès du parti unifié, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) prévu le 26 janvier 2019, lors d’une conférence.

Adjoumani bientôt définitivement au RHDP

"Le 26 janvier, je ne serai plus militant du PDCI", a déclaré M. Adjoumani.

Partisan de l’intégration du PDCI au RHDP, duquel le parti de Henri Konan Bédié s’est retiré, le président de "Sur les Traces d’Houphouët-Boigny", a assuré que son mouvement politique va "toujours exister".

"Nous sommes pour le moment à l’intérieur du PDCI, nous allons toujours exister (mais) à l’intérieur du RHDP", a ajouté le porte-parole principal de la coalition au pouvoir.

Exclus du PDCI pour "indiscipline" et "atteinte à l’unité du parti", Kobenan Kouassi Adjoumani a promis de "poursuivre" la sensibilisation des militants "réticents" du PDCI, sa "cible", pour qu’ils adhèrent au RHDP.

"Nous avons plus 124 élus au niveau des communes", a rappelé le ministre, estimant que "si les élections sont annulées, le RHDP est plus touché".

Sur quelques 103 recours concernant 60 municipalités et 14 régions, la chambre administrative de la Cour suprême a annulé les résultats dans six communes et deux régions et ordonné la reprise du scrutin dans ces localités.

La campagne pour la reprise du vote dans ces localités s’ouvre le 08 décembre pour s’achever le 14 décembre.