Côte d'Ivoire : Alpha Blondy appelle les hommes politiques à la maturité

Alpha Blondy met les politiciens ivoiriens au défi
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 18 décembre 2018 à 10:03 | mis à jour le 18 décembre 2018 à 10:12

En concert au palais de la Culture d'Abidjan, le samedi dernier, Alpha Blondy a lancé un message à la classe politique ivoirienne. La star africaine du reggae attire surtout l'attention de ces politiciens sur les risques encourus par la Côte d'Ivoire pour l'élection présidentielle de 2020.

Alpha Blondy met les politiciens ivoiriens au défi

Qu'adviendra-t-il lors de la présidentielle de 2020 ? Telle est l'interrogation qui ne cesse de tarauder l'esprit de bon nombre d'observateurs du paysage politique ivoirien. Alpha Blondy pour qui les ingrédients sont réunis pour des troubles à venir a tenu à interpeller la classe politique. « PDCI, ils sont divisés. FPI, ils sont divisés. RDR, ils sont divisés. C’est quoi cette merde », a-t-il fait remarquer, avant d'ajouter : « 2020 arrive, je ne veux pas entendre un seul coup de fusil. C’est le défi que je vous lance. »

Cette division de la classe politique irrite le porte-flambeau des artistes ivoiriens, au point de se demander si celle-ci est véritablement mature. « Prouvez à tous les Ivoiriens que vous êtes politiquement mûrs », a-t-il lancé, avant de s'interroger : « Depuis combien d’années vous êtes divisés. Dans un pays comme la Côte d’Ivoire vous avez réussi à faire un coup d’Etat. Vous avez réussi à faire la guerre. Je vous en supplie. Ce n’est pas forcé mais c’est obligatoire. Il y a des pros-ceci, des pros-cela. Et les pros-Côte d’Ivoire, on fait comment ? »

L'auteur de « Unité nationale » exhorte donc les politiciens à accorder leurs violons pour garantir à la Côte d'Ivoire une paix durable. « On vous confie notre vie et celle de nos enfants. C’est vous qui avez choisi ce métier et vous n’avez pas le droit de nous décevoir. Je vous demande pardon. Finissez avec vos querelles. Vous n’avez pas le droit de faillir à la mission que Dieu vous a confié », a-t-il conclu.



Articles les plus lus