CPI : Laurent Gbagbo et Blé Goudé savourent leur victoire à La Haye

Accolades entre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 15 janvier 2019 à 13:07 | mis à jour le 15 janvier 2019 à 13:40

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé n'ont pu se retenir après leur libération. Dès que le juge-président Cuno Tarfusser a prononcé son verdict, le leader de l'ex-galaxie patriotique est aussitôt tombé dans les bras de l'ancien président.

Laurent Gbagbo et Blé Goudé en joie

C'était une véritable scène de liesse, ce mardi 15 janvier 2019, dans la salle d'audience de la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI). Les juges de la Cour ont en effet annoncé, à la majorité de deux contre un, la mise en liberté immédiate de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Les deux Ivoiriens, qui attendaient cette issue depuis belle lurette, n'ont pu contenir leur joie de recouvrer la liberté après plus de sept ans pour l'ancien président ivoirien et bientôt cinq ans pour le ministre de la Jeunesse de son dernier gouvernement.

A la fin de l'audience, l'ancien leader de la jeunesse pro-Gbagbo s'est donc levé de son siège, et quelques pas ont suffît pour atteindre celui de son mentor, qui l'attendait les bras ouverts. Les deux hommes sont donc tombés dans les bras l'un de l'autre sous le regard admiratif de leurs équipes de défense.


Cette scène marque ainsi la fin d'un marathon judiciaire au cours duquel la procureure Fatou Bensouda et son équipe n'ont pu apporter les preuves du "plan commun mis en place par le régime Gbagbo pour se maintenir au pouvoir par tous moyens, y compris la violence."