Les écoles primaires fermées ce lundi à Yamoussoukro

Écoles primaires fermées ce lundi matin

Les enseignants, en grève depuis près de deux semaines pour réclamer une augmentation de salaire, n’ont pas repris lundi à Yamoussoukro (centre ivoirien) le chemin des classes, les écoles primaires publiques sont restées fermées, malgré l’appel du ministre de l'Education nationale, Kandia Camara qui les y invitait, a constaté un journaliste de votre site d’informations.

Les écoliers des écoles primaires toujours privés des cours

Les écoliers qui ont pris le chemin de l’école ce lundi matin, se sont retournés, en raison des fermetures des classes de classe, a constaté un journaliste.

Les groupes scolaires Camp militaire et Energie, tous deux publics, situés à quelques encablures du Centre hospitalier régional de Yamoussoukro sont restés fermés.

Dimanche, Kandia Camara, avait lancé un appel aux enseignants grévistes à la reprise des cours "dès lundi".

Mme Camara avait invité les enseignants à reprendre le chemin des classes "pour la sauvegarde des intérêts de formation et d’éducation des enfants" dont la communauté leur a confié la charge.

Mercredi, le gouvernement ivoirien, dénonçant "des excès" dans l’application du droit de grève, avait appelé les différents syndicats du secteur de l’éducation "à la raison", après un conseil des ministres.

Les enseignants observent depuis près de deux semaines une grève pour réclamer entre autres, une augmentation de leur salaire.