Côte d’Ivoire: « Pour nous, Affi  n’est plus du FPI », déclare Lazare Koffi Koffi

Lazare Koffi Koffi et les siens ont tourné la page AFFI du FPI

Selon Lazare Koffi Koffi, ancien exilé politique et cadre du Front populaire ivoirien, la page de l'ex-Premier ministre, Pascal Affi N’guessan, est définitivement tournée au niveau du parti de Gbagbo.

Affi N'Guessan s'est exclu lui-même du FPI, selon Lazare Koffi Koffi

« Pour nous, Affi n’est plus du FPI », a déclaré Lazare Koffi Koffi, ancien ministre ivoirien de l’Enseignement technique à la presse. Cette déclaration de l’ancien collaborateur de Laurent Gbagbo laisse présager de sérieux doutes sur une probable réconciliation au sein du Front populaire ivoirien.

Lazare Koffi Koffi et ses camarades dissidents du FPI, qui ont visiblement tourné la page de l’ex-Premier ministre ivoirien, reprochent à ce dernier de s’être dressé contre les décisions du comité central. « Un comité central qui prend une décision et toi, le président du parti, (…) tu te mets en situation contradictoire avec cette décision qui est considérée comme la décision du peuple », a-t-il expliqué.

Cette approche, selon l'ancien ministre de la Jeunesse, de la Formation professionnelle et de l'Emploi dans le gouvernement d'Affi, serait soutenue par Laurent Gbagbo. « Gbagbo dit qu’Affi N’guessan a quitté le FPI et qu’il aille créer son parti politique. Ce n’est pas un reniement », a-t-il clarifié.

Des arguments naturellement balayés du revers de la main par le natif de Bongouanou, qui estime pour sa part que Laurent Gbagbo ne lui aurait, jamais demandé de quitter la tête du FPI. « Le retour de Laurent Gbagbo va mettre fin à cette crise, puisqu’elle se cristallise autour de son absence », avait-il déclaré au lendemain de la décision d’acquittement de l'ancien président ivoirien devant la Cour pénale internationale. Avant d’ajouter « Entre Laurent Gbagbo et moi, il n’y a pas d’intermédiaire, et pour l’instant, il ne m’a encore rien dit », a déclaré le Député de Bongouanou.

Rappelons qu'une profonde crise de leadership secoue le Front populaire ivoiririen depuis l'année 2014. Le president legalement reconnu Pascal Affi N'guessan est rejetté par ses camarades de la dissidence. Pour cette tendance rigide du FPI, le président duu parti demeure Laurent Gbagbo, son fondateur.