Côte d'Ivoire: Guillaume Soro annoncé chez Bédié samedi prochain

Guillaume Soro et Bédié se parleront samedi
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 19 février 2019 à 17:03 | mis à jour le 19 février 2019 à 17:03

L'ex-président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, est attendu, le samedi 23 février 2019, à Daoukro, fief du président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié.

Guillaume Soro et Henri Konan Bédié se parleront samedi

Le président du Comité politique, Guillaume Soro, aura une rencontre inédite le samedi prochain avec le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié, à Daoukro (Centre-est), selon un communiqué publié mardi 19 février 2019, dont une copie est parvenue à la rédaction d’Afrique- sur 7.

La rencontre entre ces deux figures de proue de la sphère politique ivoirienne intervient dans un contexte de crise entre l'ancien patron de l'hémicycle ivoirien et le chef de l'exécutif, Alassane Ouattara. Selon des sources crédibles, Guillaume Soro, aurait été contraint à la démission de son poste de président de l'Assemblée nationale du fait de son refus d'adhérer au Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

De son côté, M. Bédié, également en rupture de ban avec son ex-allié, le président Alassane Ouattara, travaille à la mise en place d'une nouvelle plateforme regroupant les partis de l'opposition ivoirienne. Ce, dans l'objectif de ravir au RHDP, le fauteuil présidentiel en 2020.

La présence de l'ex-PAN sur la terre natale de M. Bédié serait l'occasion pour les deux hommes d'évoquer la présidentielle de 2020.

Cette rencontre, faut-il le préciser, ne serait pas du goût de président Ouattara. En effet, dans une interview accordée à RFI, la semaine dernière, le chef de l'exécutif ivoirien avait clairement rejeté l'idée d'un rapprochement entre Guillaume Soro et le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié. « Je pense que ce n’est pas dans l’intérêt de Guillaume Soro de le faire. Et je lui ai dit », avait-il déclaré, avant d'ajouter : « Il sait ce que j'en pense... »


Avant cette entrevue, l’ancien chef du Parlement ivoirien passera deux jours à Ferkessédougou, sa ville d’origine dont il est également le Député, notamment « les jeudis 21 et vendredi 22 février » .