Burkina: Compaoré avait "des liens" avec des terroristes (Roch Kaboré)

Roch Kaboré, président du Burkina
Par Jean-Marc Bouazo
Publié le 23 février 2019 à 13:20 | mis à jour le 23 février 2019 à 13:43

Le président burkinabè Roch Kaboré a affirmé que l’ex-chef d’Etat Blaise Compaoré en exil en Côte d’Ivoire, avait "des liens" avec des terroristes, dans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle.

Roch Kaboré confirme que Blaise Compaoré a passé un "deal" avec les terroristes

Que M. Compaoré ait "eu des liens" avec des terroristes "n'est pas des rumeurs, c'est un fait établit", a affirmé M. Kaboré.

Il a relevé que le Burkina a "bénéficié d’une paix pendant des années parce qu’il y avait un deal" avec ces terroristes.

L’actuel président a dénoncé des attaques terroristes depuis le départ de son prédécesseur "dont l’objectif est de (l’) empêcher de travailler".

Interrogé sur la possibilité de bénéficier des conseils de l’ex-président pour lutter contre le terrorisme auquel le Burkina fait face depuis 2015, Roch Kaboré a estimé que "si les conseils" de Blaise Compaoré "est de (l’) amener à faire des deals avec" les terroristes, "c'est un mauvais conseiller pour" lui.

Selon lui, l’expérience a montré que le Régiment de sécurité présidentielle (RSP, unité d’élite), "est un tigre en papier".

Cette unité, dissoute après le putsch manqué 16 septembre 2015, était commise à "la défense de Blaise Compaoré et "non pour la défense du territoire" burkinabè, a rappelé Roch Kaboré.



Articles les plus lus