Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, les premiers mots d' Amadou Soumahoro

Amadou Soumahoro, nouveau Président de l'Assemblée nationale

Amadou Soumahoro a quasiment été plébiscité, ce jeudi 7 mars, lors de l'élection du nouveau Président de l'Assemblée nationale. Le désormais ancien ministre chargé des Affaires politique appelle à la cohésion au sein du parlement.

Amadou Soumahoro appelle les Députés à un esprit d'équipe

Une page de se tourner et une autre vient de s'ouvrir à l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire. Le ministre Amadou Soumahoro vient de succéder à Guillaume Soro, démissionnaire, à la tête du Parlement ivoirien. 153 voix contre 3 pour son adversaire Alfred Jérémie N'Gouan, et deux bulletins nuls, tel est le résultat de cette élection, du reste boycottée par les Députés des groupes parlementaires PDCI, Vox Populi et le Député Pascal Affi N'Guessan ainsi que certains indépendants.

Une fois proclamé vainqueur de ce scrutin, "Tchomba" a exprimé toute sa gratitude envers le Président Alassane Ouattara. « C’est le lieu pour moi de rendre un hommage particulièrement appuyé au Chef de l’Etat, pour son leadership gagnant et l’assurer de mon soutien sans faille, dans ses efforts inlassables, pour la construction d’une Côte d’Ivoire de progrès, de paix, de vraie fraternité et de concorde », a déclaré d'entrée Amadou Soumahoro.

Poursuivant, Amadou Soumahoro a appelé ses collègues parlementaires à développer un esprit d'équipe, de cohésion et de solidarité en vue de redorer le blason de l'Assemblée nationale ivoirienne.

« En clair, aucun Député ne devra se sentir seul, aussi bien dans la joie que dans la peine. Je voudrais à cet égard, chers collègues, insisté sur l’esprit de solidarité qui doit tous, nous animer. C’est dire que nous veillerons particulièrement à valoriser la fonction parlementaire, tout en nous évertuant à ce qu’aucun Député ne soit laissé pour compte. Croyez-moi, je m’y engage et vous me connaissez dans ma détermination », a-t-il expliqué.

Le Député RHDP de Séguéla indique par ailleurs qu'il coopérera avec tous ceux qui feront de la construction de la paix et de la stabilité de notre pays, leurs priorités.

L'on s'interroge cependant si les conditions qui ont prévalu lors de l'élection du nouveau Président de l'Assemblée nationale favoriseront cette cohésion recherchée. Plusieurs Députés s'étant abstenus de participer au vote de leur président.