Côte d’Ivoire : Le gouvernement renforce les mesures de lutte contre l’insalubrité en milieu urbain

l’insalubrité en Côte d'Ivoire

Le gouvernement va mener des actions de lutte contre l’insalubrité en Côte d'Ivoire et le faible accès à un système d’assainissement dans les autres villes et communes du pays, a annoncé mardi à Abidjan, la ministre de l’Assainissement Anne Désirée Ouloto, à une rencontre avec les maires de Côte d'Ivoire.

Le MINASS booste la lutte contre l’insalubrité en Côte d'Ivoire

Le ministère de l'Assainissement et de la salubrité (MINASS) a "décidé d’entreprendre des actions énergiques de lutte contre l’insalubrité en Côte d'ivoire et le faible accès à un système d’assainissement dans les autres localités du pays", a déclaré Anne Ouloto, invitant les maires à se conformer à ces nouvelles dispositions.

Anne Ouloto a fait savoir que le gouvernement ivoirien va "créer ou renforcer les comités locaux pour une meilleure implication des populations, entretenir les ouvrages d’assainissement et de drainage pour renforcer la résilience urbaine face aux inondations et lutter efficacement contre la défécation à l’air libre".

La ministre a également indiqué que le MINASS "améliorera le système de collecte des déchets en privilégiant l’économie circulaire avec la création d’emplois verts, l’organisation tous les mois, de l’opération +Grand Ménage+, l’embellissement des espaces publics et le ravalement des façades".

Le gouvernement va "renforcer le système de suivi, de contrôle et de répression surtout par la prise des actes nécessaires, renforcer les capacités des directions techniques, redynamiser les polices municipales qui devront mettre un point d’honneur sur la lutte contre la dégradation de la qualité du cadre de vie", a-t-elle poursuivi.

La ministre a de ce fait, invité les maires de Côte d'ivoire à ensemble fédérer les efforts pour la mise en œuvre d’un programme de communication pour le changement de comportement des populations en insistant sur la sensibilisation de proximité à partir des différents comités locaux.

Anne Ouloto a dit compter sur les élus locaux pour l’atteinte de ces objectifs afin de maîtriser le désordre urbain, d’éradiquer l’incivisme, maintenir la propreté et rendre esthétique notre cadre de vie.