Côte d'Ivoire : Koné Ladio Issa (pro-Affi) appelle son leader à créer son parti

Koné Ladio Issa appelle Affi N'Guessan à créer son parti

La rencontre avortée entre Laurent Gbagbo et Pascal Affi N'Guessan laisse visiblement un arrière-goût amer chez certains militants. Koné Ladio Issa, un proche d'Affi, président légal du FPI, appelle son mentor à tourner dos aux frontistes et à créer son parti.

Koné Ladio Issa "Gbagbo est méchant et mauvais"

Pascal Affi N'Guessan s'était envolé le mercredi 20 mars dernier pour une rencontre avec son "Patron" Laurent Gbagbo dans sa résidence bruxelloise. Mais cette rencontre n'a finalement pas eu lieu, car par l'entremise d'intermédiaires, l'ancien président ivoirien exigeait de son ex-Premier ministre de rendre préalablement sa démission de la Présidence du Front populaire ivoirien (FPI).

Prenant cette demande comme une humiliation, le Député de Bongouanou n'a plus effectué le déplacement de la Belgique. Il a préféré rebrousser chemin, non sans produire un communiqué depuis l'aéroport Roissy Charles De Gaulle de Paris.

Koné Ladio Issa dit Sankara, un ancien fesciste qui a pris fait et cause pour Affi N'Guessan, digère également mal ce traitement "humiliant" infligé à son leader. Pour lui, la rupture est donc consommée, et il n'y a plus à espérer une réunification du FPI. Il préconise donc que le candidat malheureux à la présidentielle de 2015 romp les amarres avec son parti, le FPI, et emboite le pas à Mamadou Koulibaly et Alcide Djédjé, qui ont créé leurs partis

Le message de Koné Ladio Issa à Affi N'Guessan

A Pascal Affi N'Guessan

Je vais rompre les amarres

Je suis né de père et de mère eux-mêmes nés Senoufo, nous ne supportons pas l'humiliation chez nous.

Peut-être que vous les Akans vous l'acceptez, mais pas nous.

Affi, tu as été humilié aux funérailles de la maman de Gbagbo, humilié aux funérailles de la maman de Sangaré, humilié aux funérailles de Sangaré lui-même.

On te fait venir encore en Europe pour soi-disant parler avec Gbagbo, celui que tu as qualifié de ton "Patron" et ils t'empêchent de le voir et de lui parler. Ils sont seuls à savoir pourquoi ils agissent ainsi.

Président Affi, ils ne veulent pas de toi, et ils ne voudront pas de nous. Prenons nos responsabilités, ils veulent le FPI, donnons le leur. On formera notre formation politique, elle sera de gauche avec les mêmes valeurs.

C'est les Ivoiriens qui jugeront.

Je suis de gauche et je déclare que je ne suis plus Gbagboïste. Je suis de gauche et je suis Affidé et je le resterai.

Le Gbagboïsme, c'est terminé.

Je ne serai plus FPI sous quelques formes que ce soit. Ne m'appelez plus pour une réunion du FPI. Je ne viendrai pas, je suis Affi et je ne participerai désormais qu'aux réunions des Affidés.

Gbagbo est méchant et mauvais.

Mais Ouattara doit partir.