Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo veut discuter avec le RHDP, PDCI…

FPI : Laurent Gbagbo veut négocier avec le RHDP, le PDCI RDA
Par Gary SLM
Publié le 01 avril 2019 à 12:38 | mis à jour le 01 avril 2019 à 12:38

Laurent Gbagbo veut la paix et est peut-être en train de le démontrer avec la mission qu’il vient d’assigner à son ancien ministre Assoa Adou. Ce dernier a affirmé sur TV5, qu’il doit rencontrer le RHDP, le PDCI RDA et plusieurs autres formations politiques ivoiriennes pour ramener la paix dans le pays.

Laurent Gbagbo engage le dialogue avec le RHDP, le PDCI RDA…

Cette information n’est pas un poisson d’avril, c’est une réalité tirée de la déclaration du ministre Assoa Adou. L’ancien ministre de Laurent Gbagbo a affirmé à Denise Epoté, sur TV5 Monde, avoir été mandaté par son chef pour rencontrer toutes les formations politiques afin d’enclencher réellement le processus de paix entre Ivoiriens.

Selon ce dernier, Laurent Gbagbo lui aurait dit : « Il faut que mon parti se mobilise pour que la Côte d’Ivoire retrouve la paix. Il faut faire la réconciliation. »

À la question « par quoi passe cette réconciliation ? » de la journaliste Denise Epoté, le membre fondateur du Front Populaire Ivoirien (FPI) répond : « Nous avons déjà commencé par ce que nous appelons une campagne d’information, de sensibilisation. On a rencontré les chefs religieux sans distinction, pour leur dire que Laurent Gbagbo nous a chargé de leur dire que la Côte d’Ivoire a aujourd’hui un besoin énorme. Ce n’est pas les élections, c’est d’abord la réconciliation. Il faut que les Ivoiriens s’entendent. »

Poursuivant, M. Assoa Adou a rajouté « Si on reste ainsi et qu’on va vers les élections, on ne sait jamais (ce qui peut se produire, NDLR). On l’a vu lors des élections locales… À Abobo, nous avons eu des morts, à Port-Bouët, à Grand-Bassam… On ne peut pas rester dans cette situation. On ne peut pas faire la politique de l’autruche en disant qu’il ne se passe rien alors que tout le monde sait que ça ne va pas. Donc aujourd’hui, le Front Populaire Ivoirien, sur instruction de Laurent Gbagbo, se mobilise pour que la réconciliation soit faite. Nous allons rencontrer tout le monde : le PDCI, le RDR… »

Selon M. Assoa Adou, Laurent Gbagbo lui a dit « d’écrire à tous les responsables de ces partis pour dire « le FPI veut vous rencontrer pour discuter».»


Le rêve des Ivoiriens d’une classe politique réconciliée pourrait devenir réalité, à condition bien entendu que chaque partie y mette du sien.