Guerre en Libye : Al-Sissi demande à Ouattara de soutenir Haftar

Al-Sissi et Ouattara dans un coup pour la Libye
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 23 avril 2019 à 10:47 | mis à jour le 23 avril 2019 à 10:51

Nous en savons un peu plus sur les véritables raisons de la visite d'Abdel Fattah Al-Sissi à Abidjan. À en croire Jeune Afrique, le président égyptien était venu appeler Alassane Ouattara à soutenir le Maréchal Khalifa Haftar dans la crise libyenne.

Al-Sissi et Ouattara dans un coup pour la Libye

Depuis la chute du Colonel Mouammar Kadhafi, la Libye est devenue totalement méconnaissable. Deux gouvernements, d'innombrales groupes armés, des milices et autres mouvements de tout acabit tentent de se partager ce qui reste de l'héritage de l'ancien Guide de la Jamahiriya libyenne. Dans cette lutte de positionnement, le Maréchal Khalifa Haftar semble d'ores et déjà bénéficier du soutien des Occidentaux et de ses voisins immédiats, dont le président Abdel Fattah Al-Sissi.

Cependant, ne faisant pas l'unanimité en Afrique, un lobbying s'imposait afin de ratisser large pour l'homme fort de Benghazi. C'est dans cette optique que le président égyptien a entrepris une tournée ouest-africaine du 07 au 12 avril 2019. Ce périple l'a respectivement conduit en Guinée, en Côte d’Ivoire et au Sénégal.

À Abidjan, la visite du président Al-Sissi ne traitait seulement pas de la coopération bilatérale ivoiro-égyptienne, selon le communiqué final sanctionnant la rencontre. Le leader cairote est donc venu convaincre le président Alassane Ouattara d'apporter son soutien à Khalifa Haftar. C'est du moins ce que révèle le magazine panafricain.

Le président en exercice de l'Union africaine a-t-il réussi à rallier le président ivoirien à cette cause ?

L'on en saura davantage dans les prochains jours.


Notons toutefois que Khalifa Haftar a lancé une offensive sur Tripoli, depuis le 4 avril 2019 dans le but de renverser le gouvernement de Fayez al-Sarraj.