Bruxelles : CPI, le séjour de Laurent Gbagbo prolongé de 3 mois

le séjour de Laurent Gbagbo prolongé de 3 mois

La Belgique vient officiellement de prolonger le séjour de Laurent Gbagbo jusqu'en août prochain. L'ancien président ivoirien pourra donc attendre la suite de son procès dans sa résidence bruxelloise.

Laurent Gbagbo autorisé à rester à Bruxelles jusqu'en août

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés, le 15 janvier dernier, par la Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale (CPI) pour des accusations de « crimes de guerre » et « crimes contre l'humanité ». Les deux Ivoiriens ont par la suite été libérés sous conditions, le 1er février, par la Chambre d'appel de la Cour. Mais contrairement à son poulain, l'ancien président ivoirien a été autorisé à séjourner à Bruxelles. Les autorités belges lui ayant accordé un visa de trois mois.

Ce titre de séjour avait cependant expiré en ce début de mois de mai, et l'ancien détenu de la prison de Scheveningen était apparu comme un sans-papier en Belgique. En vertu des accords noués entre le Royaume de Belgique et la CPI, le visa de Gbagbo Laurent a été renouvelé de trois mois supplémentaires, ce mardi 14 mai.

Information confirmée par Fadi El Abdallah, porte-parole de la CPI : « Le Greffe de la CPI est en contact avec les autorités belges de façon régulière sur ces questions. »

Laurent Gbagbo pourra donc attendre, beaucoup plus sereinement, les motivations écrites des juges de la CPI, après l’appel interjeté par le procureur. Le fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) maintient toutefois sa volonté de rentrer en Côte d'Ivoire.

Ces trois mois supplémentaires seront certainement mis à profit pour travailler sur la question.