Côte d'Ivoire: Rumeurs d'attaques, une expédition de l' armée au nord ?

L' armée en alerte maximale au nord
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 15 mai 2019 à 10:39 | mis à jour le 15 mai 2019 à 11:00

À la suite de l'alerte militaire lancée le 10 mai dernier, un impressionnant détachement de l' armée ivoirienne a été déployé dans le septentrion ivoirien. Cette expédition a pour mission d'annihiler toutes velléités d'attaques contre la République de Côte d'Ivoire.

L' armée en alerte maximale au nord

L'objet de la réquisition de tous les services de police et de l' armée est clair : le renforcement du dispositif de sécurité dans le Nord ivoirien. En effet, des rumeurs faisant état d'attaques armées imminentes, particulièrement aux frontières nord du pays, ont été propagées la semaine dernière. Aussi, pour faire face à toutes éventualités, les autorités sécuritaires ivoiriennes ont entrepris de déployer l'armée dans cette région du pays.

En vertu des consignes données aux éléments sur le terrain, tous mouvements de personnes ou d'engins roulants sont automatiquement passés au scanner pour anticiper sur toute attaque. Et il en sera ainsi du 12 mai au 03 juin inclus, période mentionnée dans le tract, dont Afrique sur 7 a reçu copie.

Les dispositifs militaires Alpha, Bravo, Charlie et Delta sont donc en position, chacun avec un ordre de mission bien précis. Un camion de ciments en direction de Marabadiassa pour la construction d'une école à Toudjan, selon la promesse faite par Guillaume Soro, a d'ailleurs été prié par des éléments des Eaux et forêts de rebrousser chemin.

Nous apprenons toutefois que l'auteur de cette rumeur d'attaque dans le nord, Moustache Diaby, a été appréhendé pour répondre de ses responsabilités.


Cependant, la situation sécuritaire au Mali et au Burkina Faso est telle que les sécuriocrates ivoiriens veillent également au grain pour éviter que ces bandes armées qui ont mis la région sahélienne sous leur coupe fassent irruption au nord de la Côte d'Ivoire.