Côte d'Ivoire: Zapka Kobenan, nouveau défenseur d' Alassane Ouattara

Zapka Kobenan souhaite un 3e mandat d' Alassane Ouattara

Zapka Kobenan, président du conseil régional du Lôh-Djiboua, a pris part à la cérémonie de lancement de la campagne de réhabilitation des pompes à motricité humaine dans la localité. À cette occasion, l'ancien ministre s'est drapé dans les habits du défenseur d'un 3e mandat d' Alassane Ouattara.

Zapka Kobenan pour un 3e mandat de Ouattara

La question d'un 3e mandat d' Alassane Ouattara cristallise actuellement les attentions. Si le chef de l'Etat ivoirien ne s'est pas encore clairement exprimé sur le sujet, des langues se délient pour dire que le président ivoirien a déjà positionné Amadou Gon Coulibaly pour lui succéder. Début avril 2019, au cours d'une conférence organisée par la fondation Mo Ibrahim, l'ex-directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI) a répondu avec ambiguïté.

"Le ‘job’ de président, ça fait huit ans que je le fais. Je n’ai jamais occupé de fonction plus de six ans. J’ai toujours cru qu’il faut un renouvellement de génération en Afrique. 75 % des Africains ont moins de 35 ans. Le président français à 40 ans, mon fils aîné a 52 ans. Il est clair que pour moi, la voie va vers un transfert à une nouvelle génération", déclarait-il avant de souligner qu'à cause "de Linas-Marcousis, des arrangements, nous n’avons pas mis de limite d’âge dans notre Constitution. Mais la morale voudrait que l’on soit raisonnable."

Pour Zapka Kobenan, Alassane Ouattara mérite un 3e mandat au regard des actions que ce dernier a accomplies. Il a souhaité que l'actuel locataire du palais présidentiel demeure encore "à la tête de ce pays". L'ancien ministre de l'Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l'Artisanat vient gonfler le nombre des personnalités souhaitant voir le chef de file du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) briguer un 3e mandat en 2020. L'opposition ivoirienne, pour sa part, ne veut pas en entendre parler.