Côte d'Ivoire: Amadou Soumahoro met fin aux rumeurs sur l'APF

Amadou Soumahoro, président du parlement ivoirien
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 12 juin 2019 à 21:00 | mis à jour le 12 juin 2019 à 21:00

Le Parlement ivoirien a réagi à la rumeur annonçant son président Amadou Soumahoro comme nouveau président de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). Le député de Séguéla et son prédécesseur, Guillaume Soro, se livrent une bataille sans merci pour l'accession à ce poste qui devrait revenir à la Côte d'Ivoire.

Le Parlement ivoirien dément l'élection d'Amadou Soumahoro à la tête de l'APF

Amadou Soumahoro, président du Parlement ivoirien devra encore patienter pour voir son rêve d'être le nouveau président de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). C'est du moins ce qui ressort du communiqué produit par les services de communication de l'hémicycle ivoirien suite à la rumeur annonçant dans la soirée du mardi 11 juin 2019, l'élection du locataire de la maison des députés à la tête de cette institution internationale.

"Dans la soirée du mardi 11 juin 2019, une information faisant croire en l’élection du président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Monsieur Amadou Soumahoro, au poste de Président de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF), a circulé sur les médias sociaux d’information. Pour l’Assemblée nationale, cette information relève de la pure rumeur", a indiqué le communiqué signé de la porte-parole de l'Assemblée nationale MERHEB Carmen.

L’Assemblée nationale ivoirienne rappelle à l’opinion, dans le communiqué dont copie nous a été transmise, que les assises de l’APF habilitées pour élire son président et renouveler ses instances, se tiendront en juillet 2019 à Abidjan lors de la 45ème Assemblée Parlementaire Francophone.

Faut-il rappeler que la Côte d'Ivoire peine à trouver un consensus autour de la candidature ivoirienne à cette élection qui vise à remplacer le Français François Paradis en fin de mandat. Amadou Soumahoro et son prédécesseur Guillaume Soro qui occupe le poste de premier vice-président de l'APF, se livrent une bataille pour le fauteuil présidentiel de l'APF.

Selon les textes de l'institution « le premier Vice-président a vocation à succéder au Président lors du renouvellement du bureau ». Un poste qu'occupe pourtant Guillaume Soro depuis 2013. Mais ses brouilles avec le régime d'Abidjan à l'origine de sa démission de la tête du Parlement ivoirien en février 2019, semblent être un obstacle à cette ascension programmée.


Son successeur Amadou Soumahoro semble tout autant déterminé à occuper cette fonction de président et ce avec la bénédiction du président ivoirien Alassane Ouattara. Amadou Soumahoro séjournera du 13 au 19 juin 2019 à Rabat, au Maroc, où il prendra part aux assises de l’Assemblée Régionale Afrique (ARA). Le représentant de la Côte d'Ivoire sera désigné à l'issue de ces assises; lequel sera porté à la tête de l’APF en juillet 2019.