Côte d'Ivoire: Révélations de Dr Tia André (ex-RDR) sur la fraude électorale des étrangers

Dr Tia André fait des aveux
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 20 juin 2019 à 18:15 | mis à jour le 20 juin 2019 à 18:53

Ce sont des révélations à couper le souffle auxquelles Dr Tia André s'est livré lors d'un meeting du PDCI à Bouaflé. Lors de son discours, l'ancien maire RDR de Man a déclaré que des extraits de naissances ont été délivrés à des étrangers en vue de les faire figurer sur la liste électorale ivoirienne.

Enrôlement des étrangers, Dr Tia André fait des aveux

5 juin 2019, Henri Konan Bédié déclarait devant des militants de son parti, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) que des étrangers étaient enrôlés à des fins électoralistes. Cette sortie avait suscité la vive réaction du gouvernement ivoirien, qui est allé jusqu'à menacer le Sphinx de Daoukro de poursuites judiciaires. Des jeunes proches du RHDP unifié ont également manifesté devant la résidence de Bédié à Cocody les Ambassades pour crier leur colère.

Et pourtant, Dr Tia André vient de mettre les pieds dans les plats en donnant le mode opératoire de cette inscription des étrangers sur la liste électorale de Côte d'Ivoire. Privilège qui est réservé exclusivement aux nationaux.

Mettant à nu le pot-aux-roses, l'ancien Maire RDR de Man a déclaré : « J’ai été Maire à Man. Et Man fait frontière avec deux pays, la Guinée et le Libéria. Au moment de la crise, évidemment, Man était dans la zone CNO. Les gens sont venus de la Guinée en nombre. Ils sont venus du Liberia. Et malheur pour nous en son temps, les mairies étaient ouvertes. Soit disant. Et qu’est-ce que les gens ont fait ? Les agents de la mairie se promenaient de cour en cour des étrangers pour leur donner des extraits de naissance. Tous ceux qui sont venus de la Guinée, du Liberia à Man, ils ont tous eu des extraits de naissance. Résultat : ils sont tous sur notre liste électorale. »

Poursuivant, le Député de Man commune, qui a rejoint les rangs du PDCI, a ajouté : « Le président Bédié a vu. C’est pourquoi nous devons faire une réforme totale de la CEI (Commission électorale indépendante, Ndlr). Reprendre à zéro la liste électorale. Ils savent, quand ils disent "c’est bouclé, c’est géré, c'est ceci", c’est sur ça qu’ils comptent. Moi j’ai vécu dans la rébellion avec eux, je sais de quoi je parle. Et Soro, quand il parle, il sait de quoi il parle. Nous allons reprendre cette liste. Nous allons demander à notre président, le Président Henri Konan Bédié, le PDCI, l’opposition de faire bloc pour reprendre cette liste. »

Voici donc un autre parlementaire qui vient d'ajouter de l'eau au moulin du président Henri Konan Bédié, qui a appelé, dès son retour à Abidjan, les militants de son parti à maintenir le cap.



Les commentaires
Prochainement disponible...
Articles les plus lus
02
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Eudoxie Yao tabassée en France, ce qu'il s'est passé