Côte d' Ivoire : Ejecté de l' APF, Guillaume Soro en difficulté

Des cadres du RACI retournent au RHDP

Guillaume Soro perd des cadres
Par K. Richard Kouassi
Publié le 08 juillet 2019 à 12:02 | mis à jour le 08 juillet 2019 à 12:50

Le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix) vient de faire une belle moisson dans la famille de Guillaume Soro. En effet, près de cinquante cadres appartenant au RACI (Rassemblement pour la Côte d' Ivoire), proce ont déposé leurs valises dans le camp d' Alassane Ouattara.

Le RHDP recrute chez Guillaume Soro

Guillaume Soro connait une période assez trouble. Le président du Comité politique n'a pas réussi à se faire élire à la tête de l' Assemblée parlementaire francophone. Son grand rival, Amadou Soumahoro, a été plébiscité au cours de la 45e assemblée, à Abidjan. Le député de Ferkessédoougou, ville du Nord du pays, s'est même lancé dans une procédure judiciaire.

Le jeudi 4 juillet 2019, les avocats de Guillaume Soro avaient saisi le juge des référés près le tribunal de grande instance de Paris pour dénoncer une violation des textes de l' APF. Mais ils avaient déboutés, car le juge des référés avait estimé que les "conditions de son intervention en référés n'étaient pas réunies".

Malgré tout l'arsenal déployé par Guillaume Soro, Amadou Soumahoro est désormais le président de l' APF. L'ex-président de l' Assemblée nationale a perdu la face contre "Tchomba".

Comme si cette retentissante défaite ne suffisait pas, près d'une cinquantaine de cadres proches de Guillaume Soro vient de le quitter. Issus du RACI (Rassemblement pour la Côte d' Ivoire), ceux-ci étaient auparavant membres du RHDP. Ils avaient décidé de rejoindre le parti de Soro Kanigui. Le samedi dernier, ces cadres ont effectué leur retour au sein des houphouëtistes.


"Nous retournons au RHDP d’où nous ne devrions jamais partir. Nous voyons, nous constatons tous les changements de notre pays la Côte d’Ivoire. Des kilomètres de bitume, les constructions d’infrastructures sanitaires, éducatives, forage, et la prochaine livraison du 4e pont et bien d’autres projets de grande envergure réalisés par le RHDP sous l’égide du président de la République sont autant de faits qui ont motivé notre décision. À partir d’aujourd’hui, nous déclarons officiellement notre démission du RACI au profit du RHDP", a déclaré leur porte-parole Sylla Kalil, au cours d'une cérémonie. Ce départ massif est assurément un coup dur pour Guillaume Soro.