Côte d'Ivoire : Les partisans de Charles Blé Goudé lui forcent la main

Les lieutenants de Charles Blé Goudé en ordre de bataille

Charles Blé Goudé et ses partisans
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 15 juillet 2019 à 09:30 | mis à jour le 15 juillet 2019 à 12:17

Charles Blé Goudé a récemment indiqué que « la conclusion de Gbagbo sera son introduction ». Mais la mobilisation extraordinaire de ses partisans pourrait pousser le président du Cojep à anticiper son entrée officielle dans le combat politique.

Les lieutenants de Charles Blé Goudé en ordre de bataille

Le Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep) prépare activement son congrès ordinaire pour les 17 et 18 août prochains. A cet effet, les militants de ce jeune parti créé par Charles Blé Goudé ne cessent de mobiliser leurs bases pour assurer un succès populaire à cette manifestation. Aussi bien en Europe, à La Haye, en Côte d’Ivoire et partout dans le monde où se trouve une représentation de ce parti, l’on sent un véritable engouement autour de ces assises. Et cela ne pouvait en être autrement dans la mesure où le leader dudit parti a été libéré de plus de 5 années de détention à la Cour pénale internationale (CPI).

Cependant, l’ancien patron de la galaxie patriotique dit ne pas être pressé de rentrer sur la scène politique, précisant lors de ses récentes interviews qu’il prendra tout son temps pour se former avant de se jeter dans l’arène pour le poste présidentiel. Charles Blé Goudé a par ailleurs déclaré : « La conclusion de Laurent Gbagbo sera mon introduction ». Pour dire que tant que l’ancien président ivoirien sera politiquement actif et désireux de gouverner à nouveau le pays, lui ne fera que soutenir son mentor.

L’on constate toutefois que depuis sa libération sous conditions par la CPI, Laurent Gbagbo vit à Bruxelles. Recevant parents, amis, connaissances, collaborateurs, ainsi que de probables alliés politiques. Le Woody de Mama refuse de passer sur des écrans, encore moins de faire entendre sa voix à ses millions d’Ivoiriens qui attendent son retour au pays.

L’autre interrogation majeure qui taraude également les esprits est celle de savoir si Gbagbo a effectivement pris sa retraite politique ou s’il sera encore dans la course à la prochaine présidentielle en Côte d’Ivoire. Face à l’énigme qui enveloppe ce sujet, les partisans de Blé Goudé ont décidé de sonner la mobilisation de leurs bases.

Ce dimanche à Guibéroua (centre-ouest), c’était une foule en liesse qui battait les pavés de la ville pour non seulement témoigner leur fidélité à leur leader Charles Blé Goudé, mais aussi et surtout préparer leur prochain congrès. Aussi, ces derniers pourraient-ils forcer la main à l’ancien ministre de la Jeunesse pour son engagement sur le terrain pour l'élection présidentielle de 2020, et ce, d’une manière anticipée. Et pourtant, Blé Goudé entend prendre son temps.


Quoiqu’il en soit, la fièvre monte au sein du Cojep, et le débauchage politique fait rage à l’orée de l’élection présidentielle de 2020.

Nelson Mandela disait : "Cela semble toujours impossible jusqu'à ce qu'on le fasse".