80 entreprises créées par jour en Côte d'Ivoire (Emmanuel Essis)

Côte d'Ivoire : Plus de 80 entreprises crées par jour, selon Emmanuel Essis
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 11 août 2019 à 09:25 | mis à jour le 11 août 2019 à 09:25

Emmanuel Essis, Secrétaire d’Etat, auprès du premier ministre chargé de la promotion de l’Investissement privé, a révélé, vendredi 9 août 2019, la quantité moyenne d'entreprises créées par en jour en Côte d’Ivoire.

Côte d'Ivoire : Plus de 80 entreprises créées par jour, selon Emmanuel Essis

A la faveur de la cérémonie de présentation du prix national d’Excellence 2019 de la promotion de l’investissement privé en Côte d’Ivoire, décerné au CEPICI par les autorités ivoiriennes, Emmanuel Essis Esmel a révélé qu’en moyenne, plus de 80 entreprises voient quotidiennement le jour en Côte d’Ivoire.

«Aujourd’hui, nous sommes à une création moyenne de 80 à 85 entreprises par jour. Il faut savoir aussi que nous sommes partis d’un système manuel et nous tendons aujourd’hui vers un système dématérialisé. Dans quelques semaines, les opérateurs créeront leurs sociétés à partir de leurs téléphones portables et de leurs ordinateurs sans être obligés de se déplacer», a-t-il révélé.

Le patron du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire(CEPICI), a saisi l’occasion de cette cérémonie pour rappeler ses ambitions à long terme. Celle de faire de l’institution qu’il dirige, une référence mondiale en termes de promotion de l’investissement.

«Nous voulons faire du CEPICI l’une des meilleures agences mondiales en terme de promotion des investissements », a-t-il fait savoir.

De quoi engager ses collaborateurs à maintenir le cap de la dynamique dans laquelle prospère le CEPICI depuis l’avènement du chef de l’Etat Alassane Ouattara. « Sachez que c’est le début d’autres exigences. C’est un engagement que chacun de nous devra prendre pour faire mieux car nous n’avons plus droit à l’erreur», leur a-t-il rappelé.


Dans le même élan, Sandrine Tegnan, la directrice du guichet unique du CEPICI, a appelé ses collaborateurs à demeurer performants car, dira-t-elle, de gros challenges à relever pointe déjà à l’horizon. « Nous avons de gros challenges qui nous attendent », a-t-elle affirmé.

Le CEPICI se veut le guichet unique et la « plaque tournante» de l’investissement en Côte d’Ivoire. Plus de 40 000 entreprises, rappelle-t-on, ont été créées en 2018 en Côte d’Ivoire.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp