Adama Bictogo lâche une bombe: "En 2010, Bédié n'avait pas de projet"

Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 22 août 2019 à 17:30 | mis à jour le 22 août 2019 à 17:30

L ’ex-ministre ivoirien de l’Intégration africaine, Adama Bictogo, a saisi l’occasion de son passage sur le plateau du journal Afrique de TV5 monde, mardi 20 août 2019 pour lancer des piques au président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié.

"En 2010, Bédié n'avait pas de projet pour la Côte d'Ivoire", Adama Bictogo

Le directeur exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) a justifié sur les antennes du confrère, l’échec du candidat du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), Henri Konan Bédié, lors de l’élection présidentielle d’octobre 2010 par le fait de la « pauvreté du projet politique» qu’il proposait au peuple ivoirien.

Adama Bictogo estime qu’Henri Konan Bédié a brillé par son absence « parce que n’ayant pas de projet pour la Côte d’Ivoire » contrairement à son mentor, Alassane Ouattara qui était bien présent lors du débat télévisé face à Laurent Gbagbo au second tour de ce scrutin.

À cette époque, faut-il le rappeler, le PDCI-RDA et le Rassemblement des républicains (RDR) du président Alassane Ouattara militaient au sein du groupement politique du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) avec pour objectif principal de faire partir du pouvoir, l’ancien chef de l’État Laurent Gbagbo.

9 ans plus tard, beaucoup d’eau a coulé sous les pont et les alliés d’hier sont devenus de farouches adversaires aujourd'hui en raison de la prochaine élection présidentielle prévue pour octobre 2020. Les divergences au sujet de l'alternance politique en 2020, ont amené le Sphynx de Daoukro à sortir de l'alliance pour prendre en main le destin politique du parti fondé par feu Félix Houphouët-Boigny.

De leur côté, le RHDP et son président Alassane Ouattara sont déterminés conserver le pouvoir d’État à l’issue de ce scrutin. Henri Konan Bédié, quant à lui, essaie de réunir autour de lui l’opposition de sorte à obtenir la mise en place d’une plateforme politique assez solide pouvant battre dans les urnes le régime Ouattara.



Articles les plus lus