Voici les conditions d' inscription au CP1 et à la maternelle

La date de l' inscription au CP1 et à la maternelle connue
Par K. Richard Kouassi
Publié le 25 août 2019 à 19:08 | mis à jour le 25 août 2019 à 21:03

La date de l' inscription à la maternelle et au CP1 est connue. Le ministère de l' Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle livré l'information à travers un communiqué.

L' inscription au CP1 et à la maternelle débute lundi

Dans un communiqué, le ministère de l' Éducation nationale, de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle a fixé le début de l' inscription au CP1 et à la maternelle au lundi 26 août 2019, et ce jusqu'à vendredi 6 septembre 2019 inclus.

"Le ministère de l’ Éducation nationale, de l’ Enseignement technique et de la Formation professionnelle, informe la communauté éducative et les populations ivoiriennes, que les inscriptions à la maternelle et au cours préparatoire première année (CP1) pour l’année scolaire 2019-20, se dérouleront du lundi 26 août au vendredi 6 septembre 2019 inclus, sur toute l’étendue du territoire nationale", indique la note émanant des autorités ivoiriennes.

Le ministère de l' Éducation nationale, de l' Enseignement technique et de la Formation professionnelle, "sont concernés par ces inscriptions, les enfants âgés de 3 à 5 ans pour la maternelle ; et ceux de 6 à 9 ans pour le cours préparatoire première année (C.P.1), avec ou sans extrait de naissance ou jugement supplétif ". Il faut savoir que l’ inscription est entièrement gratuite dans les écoles primaires publiques.

Cependant, la rentrée scolaire 2019-2020 est déjà sous la menace d'une grève que prévoit lancer les enseignants réunis au sein de la COSEFCI (Coalition du secteur éducation-formation de Côte d'Ivoire).

Ces enseignants estiment que la "faillite de notre système éducatif est en grande partie imputable à l' Etat qui refuse tout compromis et tout dialogue". Pour eux, la ministre Kandia Camara "ne semblait pas pressée de trouver une solution à cette situation. Aucune déclaration, encore moins une rencontre prévue entre le ministère et les enseignants".



Articles les plus lus