Au lendemain de la sortie de Kobenan Kouassi Adjoumani sur la réforme de la CEI, LIDER (Liberté et démocratie pour la République) a apporté la réplique au ministre des Ressources animales et halieutiques. Le parti du professeur Mamadou Koulibaly n’est pas passé par quatre chemins pour cracher ses vérités au cadre du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir).

LIDER recadre Kobenan Kouassi Adjoumani et le RHDP

Le dossier de la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) est très brulant. Les autorités ivoiriennes et l’opposition s’entredéchirent sur la question. Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et d’autres formations politiques ont « déchiré » la nouvelle mouture de la CEI proposée par Alassane Ouattara. À ce propos, Kobenan Kouassi Adjoumani estime qu’ « au mépris de cette avancée démocratique majeure et salutaire, une certaine opposition a voulu créer une crise artificielle en remettant en cause les acquis de ce dialogue inclusif et participatif ».

Dans un communiqué publié le jeudi 29 août 2019, le ministre issu du RHDP a invité « l’ensemble des forces politiques de notre pays à tourner la page de la recomposition de la Commission électorale indépendante et à s’inscrire résolument dans le processus de préparation d’élections transparentes, inclusives et démocratiques en 2020 ».

LIDER, parti d’opposition, n’a pas mis de temps à réagir aux propos du porte-parole principal des houphouëtistes. « LIDER invite le RHDP à tourner la page de la corruption, de la violence, de la tricherie, du passage en force, du piétinement des lois et des droits citoyens et à se mettre en règle avec la législation concernant la dissolution des partis qui l’ont rejoint le 26/1/2019 », peut-on lire sur le compte Twitter du parti politique fondé par Mamadou Koulibaly, ex-dignitaire du Front populaire ivoirien et ancien président de l’ Assemblée nationale sous Laurent Gbagbo.

Soulignons que LIDER a déjà annoncé sa candidature pour la présidentielle 2020 avec Mamadou Koulibaly pour porter ses couleurs.