BAD : Les véritables raisons du départ de Dosso Moussa

Dosso Moussa quitte la BAD sous pression
Par K. Richard Kouassi
Publié le 11 septembre 2019 à 15:16 | mis à jour le 12 septembre 2019 à 08:25

Dosso Moussa n'est plus l'administrateur de la Côte d'Ivoire à la Banque africaine de développement (BAD). L'Ivoirien a été nommé dans le nouveau gouvernement formé par Alassane Ouattara le mercredi 4 septembre 2019 en qualité de ministre des Ressources animales et halieutiques. Ce départ de l'ancien cadre des Forces nouvelles livre ses secrets.

Dosso Moussa quitte la BAD sous pression d' Akinwumi Adesina

Nommé administrateur de la Côte d'Ivoire à la Banque africaine de développement, le 26 mai 2017, Dosso Moussa n'était pas en odeur de sainteté avec Akinwumi Adesina, le président de l'institution financière. C'est du moins ce que révèle La Lettre du continent dans sa livraison du 11 septembre 2019. Selon le média fondé en 1985, le patron de la BAD et le tout nouveau ministre ivoirien des Ressources animales halieutiques entretenaient des "relations très compliquées".

Akinwumi Adesina avait fait savoir à Alassane Ouattara son désir de se séparer de Dosso Moussa. Comme le confirme La Lettre du continent, malgré que l'ex-ambassadeur de la Côte d'Ivoire à la BAD venait d'obtenir la confiance du président. En effet, il y a trois mois, Dosso Moussa était reconduit dans ses fonctions d'administrateur à la Banque africaine de développement.

À en croire notre source, le président de la BAD s'est réjoui du départ de Dosso Moussa et a même effectué le déplacement au domicile d' Alassane Ouattara afin de lui exprimer sa gratitude. Le président de la BAD était accompagné de son épouse.

Ainsi, Dosso Moussa rejoint-il le gouvernement qu'il avait quitté le 10 janvier 2017 alors qu'il gérait le portefeuille du ministère de l' Emploi et de la Protection sociale. Ex-proche de Guillaume Soro dans la rébellion ivoirienne de 2002, il a été ministre d'État, ministre de l'Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle du 13 mars 2012 au 14 novembre 2012 dans le gouvernement d'Ahoussou Kouadio Jeannot.



Articles les plus lus