Gbagbo et Bédié gagnent une première victoire contre Ouattara

une vue du meeting organisé conjointement  par Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 14 septembre 2019 à 19:16 | mis à jour le 14 septembre 2019 à 19:16

Pari réussi pour Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié à Treichville. Militants et sympathisants des partis des deux anciens chefs d'Etat ivoiriens ont repondu massivement, samedi 14 septembre 2019, à l'appel à la mobilisation lancé pour le meeting oraganisé conjointement par le PDCI-RDA et le FPI.

Mobilisation exceptionnelle pour Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié à Treichville

Le parc des sports de Treichville était noir de monde ce samedi 14 septembre 2019. Les militants du Front populaire ivoirien de Laurent Gbgabo et du Parti démocratique de Côte d'Ivoire sont sortis nombreux, temoigner de leur attachement à la paix et à la réconciliation nationale.

Cette mobilisation qui intervient à moins de 13 mois de l'élection présidentielle de 2020, apparait comme un témoignage vivant de la vitalité légendaire des deux partis les plus anciens de la sphère politique ivoirienne.

Et pourtant, des voix discordantes annonçaient un PDCI-RDA désossé du fait de sa rupture d'avec son ancien allié, Alassane Ouattara, et de la ruée de ses cadres vers le parti au pouvoirefus. Et donc incapable de réussir une telle mobilisation.

Pour le FPI de Laurent Gbagbo, l'accent était plutôt mis sur l'adversité entre Laurent Gbagbo et son ancien premier ministre Pascal Affi N'guessan qui se disputent depuis bientôt 5 ans, la présidence du Parti à la Rose.

"Des gens pensent qu’avec la création du RHDP, le PDCI s’est vidé. C’est ce jour-là que nous allons démontrer que le PDCI-RDA est encore intact et que ce sont quelques individus qui se sont égarés. Des gens pensent que 8 ans après, le parti de Laurent Gbagbo ne représente plus rien encore en Côte d’Ivoire.


C’est ce jour-là que nous allons démontrer à l’opinion internationale et nationale que le Front populaire Ivoirien est intact et que le président Laurent Gbagbo a gardé non seulement ses militants intacts, mais qu’il a eu beaucoup d’adeptes qui sont devenus pro-Gbagbo», avait déclaré Nestor Dahi à la veille de l'évènement.

L'étendue de la mobilisation constatée ce jour au Parc des Sports de Treichville, apparait pour Koné Boubacar, vice-président du parti de Laurent Gbagbo, comme l'expérimentation du "patriotisme de tous les enfants de la Côte d'Ivoire". De quoi lancer un signal fort au RHDP du président Alassane Ouattara, pour l'élection présidentielle de 2020.



Facebook
Twitter
email
tel