Amadou Gon réduit Guillaume Soro: Le Premier ministre frappe fort

Amadou Gon humilie Guillaume Soro
Par K. Richard Kouassi
Publié le 17 septembre 2019 à 12:46 | mis à jour le 17 septembre 2019 à 13:09

Guillaume Soro n'en finit pas avec les difficultés. L'ex-président de l'Assemblée nationale ivoirienne, dont la candidature à la présidentielle d'octobre 2020 ne fait aucun doute, vient d'enregistrer une défection de l'un des mouvements acquis à sa cause. En effet, l' Alliance de la nouvelle génération pour Guillaume Kigbafori Soro (ANG-GKS) a rejoint le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). L'annonce a été faite le lundi 16 septesmbre 2019, au cours d'une rencontre avec la presse.

Guillaume Soro perd un soutien avant 2020

Amadou Gon Coulibaly et Guillaume Soro se vouent un sentiment d'inimitié qui ne saurait se dissimuler. Le Premier ministre d' Alassane Ouattara et le député de Ferké (nord de la Côte d'Ivoire) se livrent une guerre sans merci pour le contrôle de la partie septentrionale du pays. Après avoir démissionné de son poste de président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro a entamé une tournée de plus d'un mois au Nord. L'homme qui a dirigé la rébellion ivoirienne de 2002, a sillonné les villages pour critiquer la gestion du président ivoirien. Il n'a pas hésité à tirer à boulets rouges sur le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir qu'il a refusé de rejoindre.

Suite à la visite du député de Ferké dans le nord ivoirien, le RHDP a dépêché Amadou Gon Coulibaly dans cette région afin d'effacer toute trace de Guillaume Soro. "Notre mobilisation de ce jour efface à jamais les quelques traces qu’auraient pu laisser ici les mensonges proférés par quelques opportunistes à la recherche d’assises politiques", avait déclaré le Premier ministre lors d'un meeting à Ferkessédougou, ville natale de Guillaume Soro.

Aujourd'hui, la guerre entre les deux rivaux s'est déportée sur un autre champ de bataille. Amadou Gon Coulibaly vient de frapper un grand coup en enrôlant l' Alliance de la nouvelle génération pour Guillaume Kigbafori Soro. En effet, ce mouvement, dévoué à la cause de l'ex-leader de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire), a pris la décision de rejoindre le grand rival, le RHDP. On peut le dire, le chef du gouvernement vient de porter un gros coup à Guillaume Soro.

"Vu le bilan positif de la gestion du pouvoir d'État et du grand travail accompli en si peu de temps par le président de la République, son Excellence monsieur Alassane Ouattara et son chef de gouvernement, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly transformant le visage de notre pays, la Côte d'Ivoire il a été décidé de la dissolution pure et simple de l' Alliance de la nouvelle génération pour Guillaume Kigbafori Soro, qui devient désormais l' Alliance pour la nouvelle génération pour Amadou Gon Coulibaly", a déclaré Ouattara Olivier Kissimpena, premier responsable de l'ancienne alliance dédiée à Guillaume Soro dont les propos sont repris par nos confrères de Koaci.


À treize mois de la présidentielle, le leader des soroïstes enregistre une autre défection après celle d'Alpha Yaya Touré et de Sidiki Konaté. Il faut noter que le Premier ministre est annoncé comme le successeur d' Alassane Ouattara; lequel manoeuvrerait en douce pour la candidature du natif de Korhogo.



Facebook
Twitter
email
tel