Bédié attaque violemment Ouattara: "Il n'a pas le droit de se présenter..."

Bédié se positionne pour la présidentielle 2020
Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 septembre 2019 à 16:48 | mis à jour le 21 septembre 2019 à 00:28

À treize mois de la présidentielle de 2020, Henri Konan Bédié est prêt à en découdre avec son ancien allié, Alassane Ouattara. Le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), dans des sorties à peine voilées, annonce sa candidature pour l'élection présidentielle de l'année prochaine. L'ancien président, 85 ans, n'entend pas prendre sa retraite politique de sitôt.

Bédié, candidat à la présidentielle 2020 ?

L'alliance entre Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara n'a pas résisté à l'épreuve du temps. Réunis au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), les deux hommes ont fini par avoir raison de Laurent Gbagbo, qu'ils ont réussi à chasser du pouvoir le 11 avril 2011. On se rappelle qu'au second tour de la présidentielle 2010, le président du plus vieux parti politique de Côte d'Ivoire avait appelé à soutenir Alassane Ouattara, le candidat du Rassemblement des républicains (RDR) contre celui de La majorité présidentielle (LMP). Dans la crise postélectorale, Bédié est resté à l'Hôtel du Golf auprès de Ouattara, déclaré vainqueur par la Commission électorale indépendante (CEI), alors que Laurent Gbagbo avait la caution du Conseil constitutionnel.

Suite à la crise militaro-politique, Alassane Ouattara s'installe finalement au Palais présidentiel et promet de gouverner sous l'onction de son "frère ainé", Henri Konan Bédié. En 2015, le PDCI renonce à présenter un candidat à la présidentielle et soutient la candidature du RHDP, portée par l'ex-directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI). En fait, Bédié espérait que son allié lui passe la main en 2020. Pour le parti septuagénaire, le candidat des houphouëtistes à la présidentielle 2020 devait être issu du PDCI. C'est justement là que tout se gâte. Alassane Ouattara ne l'entend pas de cette oreille et Bédié finit par claquer la porte. "Nzuéba" va plus loin en se rapprochant du Front populaire ivoirien (FPI).


Aujourd'hui, le natif de Daoukro rêve de s'installer dans le fauteuil présidentiel. Dans une interview accordée à Jeune Afrique le mardi 10 septembre 2019 et à paraitre dans l'édition du dimanche 22 septembre, Henri Konan Bédié a affirmé que contrairement à lui, "Alassane Ouattara n’a pas le droit de se présenter" à la présidentielle de 2020. Le "Sphinx" de Daoukro a confirmé la profonde rupture entre lui et le chef de l'Etat. "Il n'y a plus de dialogue", a-t-il martelé avant de mettre en garde le président ivoirien contre toute ambition de "tripatouillage" de la Constitution ivoirienne.



Articles les plus lus
01
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Le beau geste de Carmen Sama envers Kedjevara
04
Biz sur 7 : Actualité Show-biz d'Afrique
Carmen Sama, la veuve de Dj Arafat, en pleurs: Les raisons