Affaire « Retour de Guillaume Soro au RHDP »: Voici toute la vérité

Guillaume Soro, ancien chef du ¨Parlement ivoirien
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 22 septembre 2019 à 10:44 | mis à jour le 22 septembre 2019 à 10:44

L’information a circulé en boucle sur les réseaux sociaux. L’ex-patron du Parlement ivoirien, Guillaume Soro, aurait manifesté le désir de renouer le contact avec son ancien mentor Alassane Ouattara en vue de sa réintégration au sein du Rhdp (parti au pouvoir ).

Guillaume Soro de retour au RHDP ?: "Il ne faut pas se faire cette illusion", Mamadou Traoré

Mamadou Traoré, l’un des proches de l’ancien chef du Parlement ivoirien, juge "infondée" l'information sur les supposées tractations en cours pour la réintégration du député de Ferké au sein de la direction du RHDP. Guillaume Soro est un "homme d'honneur". Et pour Mamadou Traoré, Soro ne saurait se « dédire du jour au lendemain ».

« Je tiens à les rassurer qu’il n’en est rien. Guillaume Soro n’est pas du genre à se dédire du jour au lendemain », a formellement répondu Mamadou Traoré. Selon qui, Guillaume Soro prépare activement sa stratégie de conquête du fauteuil présidentiel.

«Il s’active à mettre en place sa machine politique pour conquérir le pouvoir en 2020. Et il le fera en toute liberté, en toute autonomie et en toute indépendance sans la bénédiction de celui qui fut hier un mentor », a éclairci le collaborateur de Guillaume Soro.

Il ne manquera pas de rappeler que les portes du député de Ferké sont certes ouvertes à tous mais à la seule condition que lui soit accordé « tout le respect dû à son rang et à son statut ». Guillaume Soro, atterrir au RHDP, point n’est besoin de se faire cette « illusion ».

Pour rappel, Jeune Afrique dévoilait dans l’une de ses publications en début de semaine dernière, que l’ancien Premier ministre Guillaume Soro aurait manifesté l’envie de retourner au RHDP du fait de l’isolement dont-il fait l’objet ces derniers jours.


Soro aurait au préalable souhaité une rencontre avec son ancien mentor, Alassane Ouattara. Laquelle tentative de rapprochement, aurait accouché d'une souris.

L’ancien chef rebelle avait dû démissionner de la présidence de l'Assemblée nationale après son refus d'adhérer au RHDP, parti mis en place par le président Alassane Ouattara.