Du nouveau dans l'affaire de l'attaque de la gendarmerie de Guiglo

Apalo Touré appelle ses hommes à plus de vigilance
Par Jean Kelly Kouassi
Publié le 29 septembre 2019 à 09:26 | mis à jour le 29 septembre 2019 à 10:06

Le commandant supérieur de la gendarmerie nationale, le général de brigade Apalo Touré a donné des instructions fermes à ses éléments suite à l'attaque de la brigade de Guiglo la semaine écoulée.

Après l'attaque de la gendarmerie de Guiglo: Apalo Touré appelle ses hommes à plus de vigilance

Redoubler de vigilance et des directives en vue du renforcement du dispositif de sécurité des différentes brigades et casernes de la gendarmerie nationale.

Tels sont les consignes fermes du général Apalo Touré à ses éléments, suite à l'attaque dans la nuit du 24 au 25 septembre 2019, de la brigade de gendarmerie de Guiglo.

Jeudi 26 septembre 2019, le commandant superieur de la gendarmerie a entamé une tournée dans les brigades de gendarmerie et autres escadrons de la région ouest de la Côte d'Ivoire. Il a successivement visité les brigades de gendarmerie d'Issia, de Duékoué, de Bangolo, de Logoualé et de l'escadron de Man.

A chacune des étapes, précise le communiqué publié par la gendarmerie nationale, la consigne était la même. "Il a demandé à ses hommes de redoubler de vigilance et il a donné des directives pour le renforcement de la sécurité des différentes unités et casernes".

Pour rappel, un mystérieux commando avait attaqué la gendarmerie de Guiglo la semaine écoulée. Si aucune perte en vie humaine n'a été enregistrée, les assaillants ont toutefois pu s'évanouir dans la nature avec des armes de guerre et des téléphones portables comme butin.


L'ouest de la Côte d'Ivoire demeure une zone encore très sensible du fait de la violence des combats qui s'y sont déroulés depuis le déclenchement de la rébellion armée de septembre 2002.

Pour certains observateurs, cette région apparait comme la région qui a payé le plus lourd tribu de la crise militaro-politique qui a secoué la Côte d'Ivoire entre 2010 et 2011.