Voici pourquoi Ouattara a nommé Voho Sahi, pro-Gbagbo Ambassadeur

Alphonse Voho Sahi, ambassadeur de Côte d'Ivoire en Algérie

Alphonse Voho Sahi, ambassadeur de Côte d'Ivoire en Algérie
Par Dreyfus polichinelle
Publié le 10 octobre 2019 à 09:52 | mis à jour le 10 octobre 2019 à 10:01

Dans le nouveau déploiement des ambassadeurs ivoiriens à l’étranger, Alassane Ouattara a fait appel à Alphonse Voho Sahi, un ancien proche de Laurent Gbagbo. Après Mangou, feu Kassaraté, Alcide Djédjé, voici un autre pro-Gbagbo qui intègre la diplomatie ivoirienne.

Alphonse Voho Sahi, ambassadeur de Côte d'Ivoire en Algérie

Au lendemain de son accession à la Magistrature suprême, Alassane Ouattara a nommé les Généraux Philippe Mangou et Edouard Tiapé Kassaraté ambassadeurs respectivement au Gabon et au Sénégal. Cette nomination avait suscité tant de commentaires dans l'opinion ivoirienne. N'empêche que le Président ivoirien a continué dans cette dynamique.

C'est ainsi qu'Alcide Djédjé, ancien ministre des Affaires étrangères sous Laurent Gbagbo a été nommé Conseiller de Marcel Amon Tanoh, actuel chef de la diplomatie ivoirienne. Ce diplomate chevronné a d'ailleurs été le maître artificier de l'élection de la Côte d'Ivoire au Conseil de sécurité des Nations unies pour un mandat de deux ans (2018-2019).

Le Président Ouattara est par ailleurs intervenu pour faire accepter Philippe Mangou, ancien chef d'état-major de l'armée sous Gbagbo, en qualité d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire près la République d'Allemagne, après quelques réserves émises par les autorités allemandes.

A l'issue du Conseil des ministres de ce mercredi 9 octobre 2019, un autre pro-Gbagbo, Alphonse Voho Sahi, ancien ministre de la Culture et rédacteur des discours de Gbagbo, a été promu ambassadeur. Selon le communiqué lu par le porte-parole du Gouvernement, est nommé "Monsieur Voho Sahi Alphonse, en qualité d’Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République Algérienne Démocratique et Populaire, avec résidence à Alger".


Notons que Alphonse Voho Sahi, un autre cadre influent du FPI de la tendance pro-Affi, avait claqué la porte de son parti après la virulente sortie de Pascal Affi N'Guessan contre Laurent Gbagbo à la suite de leur rencontre manquée de mars.