Présidentielle: Des proches de Guillaume Soro font la cour à Bédié

Des proches de Guillaume Soro auprès de Bédié
Par K. Richard Kouassi
Publié le 20 octobre 2019 à 18:52 | mis à jour le 20 octobre 2019 à 21:12

On le sait, Guillaume Soro est candidat à la présidentielle d'octobre 2020. Le député de Ferké en a fait l'annonce le samedi 12 octobre 2019 lors d'une rencontre avec ses partisans d'Espagne. L'initiateur du mouvement Groupements et peuples solidaires (GPS) n'exclut aucune alliance politique. D'ailleurs, ses proches viennent de faire une offre à Henri Konan Bédié et au PDCI.

Des proches de Guillaume Soro auprès de Bédié

Invité par la télévision France 24, le vendredi 18 octobre 2019, Guillaume Soro a confirmé sa candidature pour la présidentielle 2020. L'ancien président de l'Assemblée nationale avait déjà mis les pieds dans le plat, il y a une semaine.

C'était lors d'une crush party organisée en Espagne. Interrogé par le média français, l'ex-chef rebelle n'a pas changé d'avis. "Je vais vous faire une précision. Il y a longtemps, j'ai beaucoup réfléchi à cette question qui m'a maintes fois été posée. C'est décidé, je suis candidat", a répondu Guillaume Soro à propos de sa candidature.

En Espagne, le député de Ferké a soutenu que "s’il y a un second tour, c’est là, tous les partis de l’opposition vont se réunir pour soutenir le candidat de l’opposition qui aura obtenu le plus de points".

Prenant part au meeting du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) le samedi 12 octobre 2019, à Yamoussoukro, des proches de Guillaume Soro se sont inscrits dans cette même démarche.

Soro Kanigui, qui s'exprimait au nom des soroïstes, a lancé un appel à Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo dans ce sens. "Nous au RACI, nous oeuvrons pour la réconciliation nationale, et nous rêvons un jour de Henri Konan Bédié, de Guillaume Soro et de Laurent Gbagbo se tenant la main", a déclaré le député de Sirasso.


Profitant de l'occasion, ce fidèle lieutenant de Guillaume Soro a bandé les muscles contre le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

"Le RACI (Rassemblement pour la Côte d'Ivoire, NDLR) n’aime pas l’injustice. Guillaume Soro n’aime pas l’injustice. C’est pourquoi, on ne peut pas accepter que quelqu’un rentre nuitamment dans le domicile d’Houphouët-Boigny, vole une partie du patrimoine, et le jour venu, porte un costume de tout ce qu’il a volé et se proclame fils légitime et héritier principal de la famille", a-t-il dénoncé.



Facebook
Twitter
email
Whatsapp